13 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: 20 ans après Maréchal Mobutu - Simon N'simba M'Vuedi brandit les hauts faits !

*Il se veut disciple du Maréchal Mobutu Sese Seko. Simon N'simba M'Vuedi, dans une sorte de profession de foi, ressasse les œuvres du Guide Timonier, dresse le bilan et rappelle sa pensée sur l'ensemble de la nation congolaise.

En âme et conscience, l'actuel Président National du MPR/Fait Privé retient de Mobutu, les qualités d'un gestionnaire vertueux, le ton et le regard d'un dirigeant patenté d'un Grand pays au cœur de l'Afrique. Loin de lui vouer un culte, Simon N'simba, quoique conscient de défis, demeure, cependant, convaincu que la RD. Congo aura perdu l'un des ses meilleurs fils, un homme aux talents pointus, un homme d'exception. Il le dit, ici, dans un vibrant message adressé à tous ceux qui, contre vents et marées, sont restés fidèles aux idéaux de ce parti et aux vœux de son géniteur consistant à œuvrer à jamais pour l'unité du pays, la prospérité et le bien-être de tous les congolais et, surtout, la dignité et la crédibilité de la RD. Congo dans le concert des nations.

Au carrefour des échanges, la RD. Congo l'a été à bien des titres. Tout comme elle fut à l'épicentre en tant qu'un des trois pôles reconnus pour le développement de l'Afrique Centrale. Car, dans sa réminiscence, telle qu'elle est présentée, dans ce même message poignant à classer, outre mesure, dans le lot de témoignages indélébiles, N'simba M'Vuedi Simon tente de reconstituer l'essentiel des œuvres choisies et en fait un chapelet sans lequel la foi de ses derniers nés de l'école de l'authenticité, ne saurait connaître le moindre essor merveilleux.

A tout lire, il y a bien lieu de cerner les contours de cet appel à l'éveil des consciences et de l'inscrire dans la dynamique des événements et faits marquants parmi ceux qui défraient, depuis un certain temps, la chronique de l'actualité congolaise, en cette période charnière où le pays négocie son dernier virage vers des enjeux décisifs, à l'horizon fin décembre 2017. Donc, 20 ans après, Mobutu est, certes, mort. Mais, chez les Mobutistes, les vrais alors, il est et reste vivant dans leurs cœurs. Il suffit d'y mettre le doigt dans le sens d'émettre ne serait-ce qu'un petit doute, pour se brûler et se faire rapidement exorciser. Aux incrédules de s'abstenir ! Mobutu viva au MPR/Fait Privé ! Mobutu oye ! N'simba M'Vuedi tient, très haut, la dragée jusqu'au bout.

Congo-Kinshasa

Hospitalisé, Diomi Ndongala en appelle à la CNDH pour sa libération

L'opposant congolais Eugène Diomi Ndongala en appelle, ce jeudi 21 septembre, à la Commission nationale… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.