13 Septembre 2017

Ile Maurice: Mauritius Shipping - Les ex-employés prêts à braver le Privy Council

Ils ne jettent pas l'éponge. Dix des onze employés licenciés en décembre 2015 de la Mauritius Shipping Company Limited (MSCL), vont défendre leur cas jusqu'au Privy Council. C'est ce qu'a avancé la Maritime and Transport Employees Union (MTPEU), lors d'une conférence de presse ce mercredi 13 septembre, au centre social Marie Reine de la Paix.

Onze employés avaient été remerciés avant fin décembre 2015. Le motif derrière ces licenciements serait lié à la couleur politique de ces employés. Ils avaient entre 26 ans et huit ans de service. Le 21 août, la Cour suprême a condamné MSCL à payer des indemnités de Rs 30 millions, selon les recommandations de l'Employees Relations Tribunal. Entre temps, la MSCL a donné avis d'appel.

Ivor Tan Yan, négociateur syndical et dirigeant de la Federation of Progressive Union, souligne que de grosses sommes d'argent sont en jeu dans cette affaire. Il précise que des avocats, dont des parlementaires, ont été payés. Il a également affirmé que l'affaire en appel serait confiée à un avocat proche du pouvoir. Le négociateur syndical réclame le départ du Chairman de la MSCL, Jawaharlall Lallchand, et son Acting Director, Rishi Ronoowah. «Je demande au ministre Prem Konjoo de prendre ses responsabilités et de révoquer ces personnes qui font du tort», a fait ressortir Ivor Tan Yan.

Selon Moussa Ibrahim, un des dirigeants de la MTPEU, les ex-employés sont prêts à aller devant le Privy Council pour avoir leur compensation. «C'est clair que ces licenciements étaient injustifiés. Au départ, il y avait seize personnes avant d'arriver à onze. Les noms des proches des politiciens ont disparus», souligne Moussa Ibrahim. La MTPEU, dit-il, a déjà remporté une affaire devant le Privy Council et est prête à s'y rendre à nouveau.

Ile Maurice

Accident mortel à St-Julien - «Li inosan, li'nn perdi lavi betman», dit l'époux de la victime

Les images de cette journée tournent en boucle dans la tête de Dharmendra Reekoye, un religieux… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.