13 Septembre 2017

Tunisie: La 3e édition reportée

Dans la déclaration finale issue des travaux du colloque régional intitulé «Engineering des festivals», les professionnels du cinéma comptent sur «le renforcement du réseautage entre les différentes manifestations cinématographiques de la région à travers des actions de coordination et de mise en œuvre tout au long de l'année, de la programmation des échéances prévues.

Ils entendent aussi introduire la tradition d'impliquer les écoles, instituts supérieurs de cinéma dans la programmation de festivals selon un line-up bien défini réalisé en étroite coordination entre les institutions concernées et la direction des festivals. A cet égard, ils suggèrent d'inclure «l'engineering des festivals» qui concerne les aspects organisationnels et de la gestion dans les systèmes d'enseignement supérieur.

Elaborer une feuille de route pour les festivals cinématographiques tunisiens et arabes et veiller à la protection des droits d'auteur dans l'appellation des festivals, constituent les autres priorités sur lesquelles ont insisté les cinéastes et industriels du cinéma dans le texte de la déclaration.

Les Journées cinématographiques de Carthage (JCC), prévues du 4 au 11 novembre 2017, seront la plateforme idéale dans laquelle les participants espèrent l'activation de leurs propositions.

En marge de ce colloque régional organisé par la direction du Festival international du film arabe de Gabès (Fifag), initialement prévu du 29 septembre au 5 octobre, Mohamed Jomni, directeur du festival, a annoncé samedi à l'agence TAP le report de la 3e édition du Fifag, au printemps prochain, pour se tenir du 22 au 28 avril 2018.

Tunisie

L'Ugtt offre 200.000 dinars

Lors de cet entretien consacré au dernier remaniement ministériel, la réconciliation, la loi de… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.