13 Septembre 2017

Ile Maurice: Les avocats des Rujubali demandent un gel de l'ordre de démolition

Ils continueront de lutter.

Me Kaviraj Bhokoree a confirmé ce mercredi 13 septembre en Cour suprême que les hommes de loi de la famille Rujubali finalisent les points d'appel contre la décision de la juge Rita Teelock hier, mardi 12 septembre.

Ils devront être prêts d'ici le lundi 18 septembre, affirme l'avoué. Il a également signifié l'intention de demander un «stay of order» pour que les propriétés de la famille Rujubali ne soient pas démolies avant que l'appel n'ait été entendu.

Quant à la famille Moorar, l'affaire a été appelée en Cour suprême ce mercredi 13 septembre. Me Kaviraj Bokhoree a réaffirmé que Me Rama Valayden et lui-même ne représentent plus Atmanand Moorar.

Celui-ci sera représenté par la Senior Attorney Me Feroza Moolna. L'affaire sera appelée à 14 heures dans la «private chamber» de la juge Rita Teelock.

Ile Maurice

Métro Express - «Rs 12,9 milliards pour les cinq stations surélevées»

Rs 37,1 milliards. C'est la somme totale qui devrait être déboursée pour la mise sur rail du… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.