13 Septembre 2017

Sénégal: Macky Sall - «Le pays consacre 64% de ses ressources intérieures dans le renforcement des infrastructures»

Le président de la République, Macky Sall a présidé hier, mardi 12 septembre, la cérémonie d'ouverture de la deuxième édition de l'assemblée générale des actionnaires de Africa 50, une plateforme d'investissement dans l'infrastructure qui contribue à la croissance du continent.

A cette occasion, le chef de l'Etat a fait savoir que le Sénégal consacre prés de 64% de ses ressources intérieures dans le renforcement des infrastructures.

Le Sénégal consacre prés de 64% des ressources prévues dans le programme triennal d'investissement, soit plus de 3021 milliards de francs Cfa sur la période 2018-2019 de ressources internes au renforcement des infrastructures socio-économique. C'est du moins ce qu'a fait savoir le président de la République Macky Sall, qui présidait hier, mardi 12 septembre, la cérémonie d'ouverture de la deuxième édition de l'assemblée générale des actionnaires de Africa 50, une plateforme d'investissement dans l'infrastructure qui contribue à la croissance du continent.

Par ailleurs, il trouve que le renforcement des partenariats avec le secteur privé permettra de combler les besoins en investissements massifs que ni les budgets nationaux ni l'aide public ne peuvent à eux seuls satisfaire. Selon lui, cela va permettre de favoriser la transformation économique conformément aux orientations stratégiques du plan Sénégal Emergent. Il pense d'ailleurs que cet effort doit être fait par l'ensemble des pays africains. «Nous devons accompagner et soutenir Africa 50. Nous allons demander au ministre de l'économie, des finances et du plan de libérer la moitié du capital et non pas le quart. Mais aussi nous autoriserons la Senelec à vous accompagner dans le projet Malicounda comme coactionnaire, peut être au moins à 10, voire 15 % mais aussi le Fonsis pour booster ce projet », lance-t-il.

Selon lui, la création du fonds d'investissement en infrastructure Africa 50 traduit l'ambition du continent de se doter d'instruments appropriés pour une mobilisation optimale de financements privés dans les infrastructures. «L'initiative Africa 50 est ainsi un levier essentiel pour résorber notre déficit infrastructurel en vue d'accompagner la nouvelle dynamique de croissance de notre continent. Il est donc impératif de promouvoir davantage l'investissement pour réaliser nos ambitions portées en particulier par le programme de développement des infrastructures de l'Afrique le Pida qui est un outil important de planification et de mise en œuvre du Nepad », soutient-il.

A travers le Pida, souligne-t-il, nous avons des projets qui nécessitent la mobilisation d'environ 130 milliards de dollars par an. Il convient donc, selon lui, d'agir vite pour atteindre nos objectifs en mettant l'accent sur la réalisation de programmes d'actions prioritaires, notamment en ce qui concerne le Pida qui a identifié sur la période 2012-2020 quelques 51 projets autour du continent pour un coût de 68 milliards de dollars avec une concentration de 16 projets prioritaires.

Construction de la centrale de Malicounda : Senelec et Africa 50 signent un accord de développement conjoint

La Senelec et Africa 50 ont signé hier, mardi 12 septembre un accord de développement conjoint de projet pour la construction d'une centrale thermique de 120 Mw à Malicounda sur la base d'un appel d'offres. Selon Mouhamadou Makhtar Cissé, directeur général de Senelec, cet ouvrage sera livré dans un délai de 18 mois. «Très bientôt un opérateur sera sélectionné pour construire la centrale dans un délais maximum de 18 mois. Ce qui nous permettra d'ici la fin de l'année 2018 de mettre cette énergie à la disposition des Sénégalais avec le concours de ce partenaire stratégique qui nous apporte son expertise et son expérience. C'est le premier projet qu'ils ont développé depuis que cette institution existe», a-t-il laissé entendre. Pour sa part, le directeur général de Africa 50, Alain Ebobissé a garanti qu'avec la Senelec, ils vont accélérer la mise en œuvre de ces projets. « Si nous réussissons ce partenariat qui est un premier projet je ne doute pas qu'il ait d'autres projets que nous pouvons faire ensemble», promet-il.

Sénégal

Descente implacable aux enfers de Michael Reza Pacha, les masques tombent

Confidentiel Afrique qui suit en exclusivité de très près voilà plusieurs mois l'affaire… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.