13 Septembre 2017

Sénégal: Lancement du programme de coopération Sénégalo-Italienne Padess à Kaolack

Sous la direction du ministère de la femme, la famille et l'enfance, la coopération Sénégalo-Italienne a procédé hier, Mardi 12 Septembre, à Kaolack, au lancement du programme d'Appui au Développement économique et social du Sénégal (Padess).

Une occasion qui a surtout permis à la partie sénégalaise et Italienne de prétendre à un certain nombre de prérogatives et autres objectifs positifs afin d'asseoir un bon déroulement du programme au Sénégal, mais également de faire part aux nombreuses réformes pressenties pour l'avenir.

Pour Mme Diop Aïssatou Bâ, coordonnatrice du Padess «c'est surtout à la suite des résultats acquis dans le cadre du Pides que nous avons aujourd'hui grandi pour aller vers le Padess issue d'un nouveau cadre de coopération entre le Sénégal et l'Italie et qui vient consolider les acquis du Pides qui était une expérience pilote , mais qui a aussi pour ambition de changer d'échelle au point de vue géographique et en termes de qualité d'intervention.

En substance, le Pides soutenait les groupes en situation de vulnérabilité, mais nous voulons surtout réellement apporter le développement économique local par le soutien aux petites et moyennes entreprises ».

Toutefois, pour cette nouvelle phase d'intervention, il est aussi prévu une contribution aux infrastructures sociales de base par la mise en place d'infrastructures complètes. C'est le cas avec les salles de classes où il est désormais admis la construction de salles de classes complètes. Ainsi pour Kaolack, 20 infrastructures sont prévues d'être construites cette année, des écoles ou des centres de veille communautaire ou postes de santé au niveau de la région.

Il faut cependant indiquer que la rencontre initiée hier, à Kaolack, dans le cadre des besoins d'échanges et de partage en direction du programme Padess, a surtout constitué une tribune aux différents partenaires institutionnels réunis pour recueillir les contributions dans leur diversité, partager sur la typologie des projets d'infrastructures, leurs répartitions géographiques dans la région, la nature de l'intervention.

Concernant aussi les systèmes et modalités de financement, cette rencontre a aussi donné l'occasion de soulever les questions de stratégies de financement, et autres études des filières porteuses. Outre le besoin de s'accorder sur la relance d'une plateforme des intervenants en développement dans la région de Kaolack, l'idée de partager sur les études, le diagnostic et le ciblage des groupes vulnérables et familles bénéficiaires du filet de protection sociale, a aussi été à l'origine d'intenses discussions entre acteurs.

Sénégal

Descente implacable aux enfers de Michael Reza Pacha, les masques tombent

Confidentiel Afrique qui suit en exclusivité de très près voilà plusieurs mois l'affaire… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.