13 Septembre 2017

Sénégal: Cinquantenaire de Guédiawaye - Un événement pour mesurer le chemin parcouru

La ville de Guédiawaye fête son cinquantenaire. Ce sera une occasion pour les responsables de la localité de mesurer le chemin parcouru pendant ces 50 ans. Plusieurs activités seront programmées pour permettre d'évaluer les besoins des habitants de Guédiawaye.

Le mouvement citoyen, G-50 ans, a décidé de célébrer le cinquantenaire de Guédiawaye. Cette localité de la banlieue dakaroise est née en 1967 à la suite des déguerpissements de quartiers flottants de Baye Gaïndé, Ouagou Niayes, Nimzatt, Gibraltar etc., implantés aux abords de Dakar. Un demi-siècle après, des fils du terroir veulent mesurer le chemin parcouru et évaluer les besoins de la localité pour en faire une ville émergente.

Pour le secrétaire général adjoint du G-50 ans, Djibril Diop, l'objectif du cinquantenaire est de montrer au Sénégal le potentiel culturel et artistique de Guédiawaye à travers une série de manifestations, de renforcer l'esprit identitaire et la fierté des habitants de la ville pour le développement d'un esprit solidaire et d'appartenance. Les initiateurs de cet événement veulent aussi mettre en valeur les ressources humaines et les opportunités socio-économiques de la ville à travers des fora, foires et colloques. La tenue de colloques, l'une des activités du cinquantenaire, obéît à une logique de projection sur l'avenir pour tendre vers son développement.

« Aujourd'hui, on doit identifier l'ensemble des problématiques de Guédiawaye et essayer d'apporter des solutions », a indiqué Djibril Diop. Le cinquantenaire permettra d'offrir à Guédiawaye l'opportunité de s'ouvrir au monde afin d'accroître sa visibilité de ville émergente. Le premier adjoint au maire de la ville de Guédiawaye, Cheikh Ndongo Guèye, a salué l'organisation du cinquantenaire. En tant que témoin de l'histoire de Guédiawaye, Cheikh Ndongo Guèye rappelle que Guédiawaye doit se départir de son étiquette de ville dortoir et tendre vers une ville économique.

« Il est vrai que Guédiawaye est comme la côte d'Azur mais force est de constater qu'il n'existe pas une seule usine à Guédiawaye. L'Etat doit donc réfléchir sur comment faire de Guédiawaye une ville économique », a-t-il expliqué. Selon lui, il faudra réfléchir à élaboration des projets qui vont faire de la localité une ville émergente. « Déjà, Guédiawaye est une ville culturelle qui dispose d'un village artisanal. C'est le moment de moderniser ce secteur. Les autorités municipales doivent faire en sorte que les fils de Guédiawaye qui travaillent dans la localité puissent profiter de l'activité qu'ils exercent.

Sénégal

Descente implacable aux enfers de Michael Reza Pacha, les masques tombent

Confidentiel Afrique qui suit en exclusivité de très près voilà plusieurs mois l'affaire… Plus »

Copyright © 2017 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.