13 Septembre 2017

Guinée: Au moins deux personnes dont un militaire tuées à Boké

Photo: Aminata.com
Mardi 12 Septembre dernier, les populations de la préfecture de Boké et des villes environnantes vivent une situation extrêmement grave, émaillée de violences avec des pertes en vies humaines, de blessés graves et de dégâts matériels.

Selon nos informations, au moins deux personnes ont perdu la vie ce mercredi dans la préfecture de Boké, suite aux échauffourées qui ont oppose forces de l'ordre et jeunes manifestants.

« les sociétés minières n'ont pas pu travailler ce mercredi, car les bus qui devraient transporter les travailleurs n'ont pas eu de route » nous a dit une employée dans une de ces sociétés Contactée par Aminata.com.

Selon elle, « c'est l'envoi dun contingent de forces de Sécurité qui a mis l'huile sur le feu. Chose qui a mis en colère les jeunes de Boke ainsi que de certains villages environnants « .

Aux dernières nouvelles, les autorités sont en réunion d'urgences pour trouver une solution aux revendications sociales des populations de cette préfecture qui enregistre plusieurs sociétés minières.

Guinée

Labé - Un litre d'essence vendu à 10 000 francs

Après la menace des transporteurs du secteur du transport des hydrocarbures, une crise d'essence a… Plus »

Copyright © 2017 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.