13 Septembre 2017

Togo: Faure Gnassingbé dépêche des émissaires en retard sur les actualités

12 heures n'ont pas encore sonné ce mercredi que tout le monde entier est informé que le projet de loi portant révision constitutionnelle transmis à l'Assemblée nationale par le gouvernement a déjà été affecté à la Commission des Lois constitutionnelles et que dès vendredi commencera l'examen.

Mais jusqu'à cet après-midi, les ministres DAMMIPI et SEMONDJI dépêchés par le Chef de l'Etat pour lancer un appel au calme et à la retenue ne sont pas encore informés. Ils parlent encore du futur alors que ce qu'ils disent relève déjà du passé.

'A l'Assemblée Nationale, la conférence des présidents a pris possession et connaissance du projet de loi portant révision constitutionnelle soumis par le gouvernement. Après cette première étape, le texte sera affecté à la commission des lois', a déclaré le ministre-conseiller Noupokou DAMMIPI.

Pire, alors que tous les députés, tant de la majorité que de l'opposition, ont rassuré ce mercredi matin que les travaux seront accélérés pour vite trancher cette affaire de réformes qui a trop duré, les deux émissaires de Faure Gnassingbé appellent à un respect scrupuleux des textes régissant le fonctionnement de l'Assemblée Nationale.

Le texte sera soumis à la Commission des Lois, selon Noupokou DAMMIPI et « suivront les autres procédures conformément aux règles de fonctionnement de l'assemblée nationale, règles que chacun parlementaire connait parfaitement », a-t-il ajouté.

Qui du gouvernement ou des députés donne la vraie assurance au peuple ? Tout ce que l'on sait, c'est que l'Assemblée Nationale a la maitrise de son emploi du temps.

Togo

'La constitution de 1992 n'était pas bonne'

Fambaré Ouattara Natchaba, professeur de droit et ancien président de l'Assemblée nationale, livre… Plus »

Copyright © 2017 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.