14 Septembre 2017

Kenya: Pas de vacance des institutions

Le président Uhuru Kenyatta a ouvert mardi la session inaugurale du Parlement élu le 8 août dernier.

Malgré l'annulation de la présidentielle du 8 août dernier, la vie politique kenyane ne s'est pas arrêtée. C'est le message délivré par le président Uhuru Kenyatta, dont la réélection a été annulée par la Cour suprême du Kenya. Mardi dernier, Uhuru Kenyatta a officiellement ouvert la nouvelle législature, en s'exprimant devant le Parlement issu des élections du 8 août. « Peu importe que le bruit politique soit plus fort pendant les élections, je veux assurer chaque Kényan, et le monde, que chaque branche de ce gouvernement est en place et opérationnel. Il n'y a pas de vide, pas de lacune », a déclaré Uhuru Kenyatta devant le Parlement.

La Constitution kenyane impose au président de la République de convoquer le nouveau Parlement dans les 30 jours suivant une élection législative. Mais au regard de la situation politique et institutionnelle du pays après l'annulation de la présidentielle, les observateurs étaient dans l'expectative. L'opposition kenyane a notamment estimé qu'Uhuru Kenyatta n'avait pas la légitimité pour convoquer le Parlement. Elle a donc décidé de boycotter la cérémonie de mardi.

Pour Raila Odinga, le principal rival du président Kenyatta, « le Parlement ne peut être ouvert que par un président validement élu. Ce qu'il (M. Kenyatta) n'est pas». Mais les deux tiers des 349 parlementaires kenyans qui appartiennent à la coalition Jubilee qui soutient le président Kenyatta, étaient présents dans l'hémicycle. Ceci a fait dire à l'opposant Raila Ondinga que l'ouverture de la nouvelle législature ressemblait plutôt à « une réunion électorale de Jubilee ».

Il a par ailleurs réitéré sa menace de boycotter l'élection du 17 octobre si la composition de la Commission électorale n'était pas revue. Le gouvernement exclut pour le moment tout remaniement en profondeur de la Commission électorale (IEBC).

Kenya

De La Gacilly en France à Nairobi , marathon des expositions du photographe Baudoin Mouanda

Passer d'une exposition d'un continent à un autre est devenu l'exercice habituel du photographe Baudoin Mouanda. Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.