13 Septembre 2017

Sénégal: Tournoi de l'UFOA - L'élimination du CHAN encore présente dans les têtes

Les joueurs de l'équipe du Sénégal, Amadou Dia Ndiaye et Elimane Cissé, présents au tournoi du l'UFOA (9 au 254 septembre), ont encore "mal" après la lourde défaite (0-5) suivie de l'élimination du CHAN 2018 par la Guinée.

"Oui, j'ai encore mal surtout à travers les commentaires entendus çà et là", a déclaré Elimane Cissé, milieu de terrain international de Diambars, à la fin de la séance d'entraînement sur le terrain de Bompeh Park à Takoradi.

"C'est difficile, mais on sait que la vie de footballeur passe par des moments où les choses ne tournent pas bien", a dit le demi-finaliste de la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2015.

"Nous arrivons à nous regarder en face pour dire qu'on a raté la phase finale du Championnat d'Afrique des nations, mais que la vie et notre carrière doivent continuer", a-t-il assuré. Il a indiqué que ses coéquipiers et lui-même ont l'occasion de remettre les choses à l'endroit avec cette nouvelle compétition.

Le tournoi de l'UFOA "'ne nous permettra pas de revenir en CHAN " mais constitue "une occasion de rebondir très vite après le grave accident de Conakry", a commenté le milieu de terrain de Diambars.

Sur la même question, Amadou Dia Ndiaye, le jeune attaquant de Génération Foot, peine à trouver des mots.

"Nous avons le niveau pour aller chercher la qualification au CHAN, mais ça peut arriver de rater un match, surtout avec les conditions de jeu qui étaient difficiles", a rappelé le jeune attaquant, évoquant la forte pluie dans la capitale guinéenne le jour du match retour contre le Syli local.

"Mais, j'ai vraiment envie de tourner la page et de me projeter sur l'instant présent, c'est-à-dire ce tournoi où je veux aider mes coéquipiers à aller jusqu'au bout", a-t-il dit.

Interrogé à la suite de ses joueurs, l'entraîneur national, Moustapha Seck, reconnaît que "ça a été un coup dur sur le plan mental", et cherche à aider ses joueurs à tourner cette page.

"Nous travaillons pour qu'ils puissent passer à autre chose", a-t-il expliqué, soulignant leur avoir dit que ce sont des choses qui "arrivent dans la vie d'un footballeur".

"Mais aussi, quand le résultat étonne des suiveurs de l'équipe nationale, cela veut dire aussi qu'il ne reflète pas le niveau de ses joueurs", a-t-il ajouté, se félicitant de la tenue de ce tournoi de l'UFOA.

"C'est toujours bien pour de jeunes footballeurs, surtout locaux, de disputer des matchs internationaux, pour continuer leur apprentissage et progresser", a-t-il ajouté.

"Ce tournoi est une véritable plateforme en ce sens qu'il est organisé par la multinationale qui le diffuse en Afrique et partout à travers le monde", a-t-il rappelé.

"Donc, ils savent tout le bénéfice qu'ils peuvent tirer de ce tournoi en se frottant aux meilleurs de la zone", a-t-il insisté.

Après la phase à élimination directe, le tournoi va débuter ce jeudi une phase sous de championnat avec deux poules de quatre.

C'est la poule A qui va démarrer avec les matchs Mali-Nigeria (15h) et Ghana-Guinée (18h). Vendredi, il y aura Sénégal-Niger (15h) puis Côte d'Ivoire-Bénin (18h).

Sénégal

Alerte du Mouvement «Nittu Deug » - «Imam NDAO court un réel danger en prison»

Dans le cadre de son combat pour la libération de l'imam Alioune Badara Ndao et plus de 40 autres personnes en… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.