14 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Ouverture de la 3ème édition de « Sultani Makutano »

La ville de Kinshasa accueille, à partir du jeudi 14 au samedi 16 septembre 2017, la 3ème édition de « Sultani Makutano », un réseau d'affaires qui regroupe plus de quatre cents hommes et femmes d'affaires congolais œuvrant au pays comme au sein de la diaspora.

Créée il y a environ deux ans, cette organisation se donne comme objectif de se positionner en force pour développer une économie congolaise inclusive et respectueuse des valeurs sociales.

En marge de ces assises, un panel des conférenciers a animé une conférence de presse, hier mercredi 13 septembre 2017 à l'hôtel Sultani à Gombe. Dans le lot des orateurs. On a reconnu des entrepreneurs comme Nicole Sulu (gérante de l'hôtel Sulutani et co-actionnaire de Sulu group), Béatrice Oloa, Dr Yves Ekoue Amaizo, Bruno Lopez, Rachel Mwanza (actrice) et Mohombi( chanteur).

Autour du thème : « Œuvrer à l'industrialisation de la RDC et finir avec le mythe des matières premières », de personnalités du monde des affaires de la RDC ou venues des d'Afrique, d'Europe et des USA vont exposer leurs points de vue,

évoquer leurs expériences ou encore ouvrir des débats avec participants autour des voies à emprunter pour faire émerger industrie de transformation à forte plus-value et capable de les ressources dont le pays a besoin pour émerger. « A Sulutani Makutano, nous sommes décidés à en finir avec des stériles et les grands-messes qui ne font rien avancer. Je demande entrepreneurs en général, surtout les jeunes entrepreneurs du pays et de la diaspora, de profiter de l'opportunité qu'offre RDC actuellement pour investir au pays », a lancé Nicole Sulu.

Parmi les innovations, convient-il de souligner, à l'occasion de troisième rencontre du «Sultani Makutano», le réseau d'affaires les trophées Makutano. Ces awards, à remettre par un jury d'hommes et de femmes d'affaires congolais, récompenseront catégories d'acteurs économiques. Il s'agit, entre autres, des prix la Diaspora, du Full parcours local, Congolais ayant un international, Femme entrepreneure et Entreprise répondant au aux valeurs Makutano (Bonne gouvernance, Responsabilité sociale l'entreprise, etc.).

« Ces prix, purement honorifiques, visent mettre en lumière les réussites congolaises d'ici ou d'ailleurs. réseau souhaite également, à travers eux, marquer son attachement valeurs qui sont siennes », ont fait savoir les organisateurs, soulignant que le fait d'être membre du Makutano n'est pas condition pour être lauréat de l'un des prix.

Dans la soirée du 15 septembre et le lendemain, une soirée de gala une journée « Evasion B2B» devrait permettre aux économiques de se rencontrer dans une ambiance conviviale et détendue.

Notons que depuis deux ans, Sultani Makutano se structure et organisé des dizaines de déjeuners d'affaires, des mensuelles. Ouvert au dialogue avec tous les membres du gouvernement, chambre de commerce et intellectuels, Sultani Makutano se totalement apolitique.

Congo-Kinshasa

Plus de 20 mille réfugiés de la RD Congo à Lunda norte

21.116 citoyens de la République Démocratique du Congo (RDC) sont abrités dans la province… Plus »

Copyright © 2017 Le Phare. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.