7 Septembre 2017

Tchad: L'Union européenne renforce son important soutien au Tchad

communiqué de presse

Bruxelles — BRUXELLES, 07 September 2017 / PRN Africa / -- La Commission européenne a annoncé aujourd'hui que l'ensemble des aides de l'Union européenne au Tchad atteindra 925 millions d'euros pour la période 2017-2021.

Le Commissaire européen en charge de la coopération internationale et du développement Neven Mimica a annoncé ce renforcement considérable de l'aide européenne au Tchad lors de la Table ronde des bailleurs pour le financement du Plan National de Développement 2017-2021 du Tchad qui a lieu à Paris ces 7 et 8 septembre.

Le Commissaire Mimica a commenté: "Le Tchad est engagé dans une lutte contre la montre pour faire face aux multiples défis qui se présentent à lui. L'Union européenne continuera à mobiliser tous ses instruments pour l'y aider. Entre 2017 et 2021, nous mobiliserons ainsi 925 millions d'euros. Je veux redire au peuple tchadien que le Tchad n'est pas un pays oublié. J'appelle l'ensemble de nos partenaires à être à la hauteur des enjeux et à renforcer leur soutien au Tchad."

Le soutien européen annoncé comprend des appuis à des secteurs essentiels tels que la nutrition, la sécurité alimentaire et la résilience, l'agriculture durable, mais aussi la gouvernance démocratique, la sécurité, la promotion de l'Etat de droit, l'emploi et la formation professionnelle.

En marge de la Table ronde, le Commissaire Neven Mimica et le Ministre du Plan tchadien Nguéto Tiraïna Yambaye ont procédé à la signature de deux nouveaux programmes pour un montant de 176 millions d'euros dont la mise en œuvre pourra débuter immédiatement. Ce financement vise à renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle (156 millions d'euros) et à améliorer la sécurité intérieure du pays (20 millions d'euros).

Le Commissaire européen a également annoncé le décaissement d'appui budgétaire imminent de 19 millions d'euros au titre du programme d'appui à la consolidation de l'Etat.

Contexte

Le Tchad est confronté à de nombreux défis à la fois en termes humanitaire, sécuritaire et de développement.

En effet, le Tchad, pays fragile parmi les plus pauvres au monde, est confronté depuis fin 2014 à une double crise: une crise économique et budgétaire suite à la chute prolongée des cours pétroliers, et une crise sécuritaire en raison des attaques répétées de Boko Haram (le proclamé "Etat islamique en Afrique de l'Ouest") et des effets négatifs de la crise libyenne, crises qui amplifient la fragilité du pays. Or le Tchad joue un rôle essentiel dans la stabilisation de la région, notamment par son rôle dans les opérations militaires contre Boko Haram. Le Tchad accueille également plus de 400,000 réfugiés des pays voisins.

Les objectifs stratégiques de l'Union européenne sont d'accompagner le Tchad dans son développement par la gestion durable des ressources naturelles et contribuer à la consolidation de la paix et à la mise en œuvre des réformes pour améliorer la gouvernance.

L'enveloppe pour le 11e Fonds Européen de Développement (FED) au Tchad, d'un montant de 542 millions d'euros pour la période 2014-2020, se concentre sur trois secteurs: (1) sécurité alimentaire, nutrition et développement rural (369 millions d'euros), (2) gestion durable des ressources naturelles (53 millions d'euros), (3) consolidation de l'Etat de droit (93 millions d'euros). Ce soutien européen est complété par des appuis à la société civile et transversaux (27 millions d'euros).

Le programme indicatif national avait fait l'objet d'une augmentation de 100 millions d'euros en avril 2017, annoncée lors de la visite du Commissaire Mimica à N'Djaména.

Par ailleurs, le Tchad bénéficie de toute la palette des instruments européens pour l'appuyer dans son rôle de maintien de la stabilité dans la région, pour faire face à la crise économique, budgétaire et humanitaire, et pour l'accompagner dans la mise en œuvre de son plan national de développement, au profit des populations et en particulier des plus vulnérables. Le soutien de l'UE a par exemple contribué à la moitié des progrès réalisés par le Tchad dans l'accès à l'eau potable de sa population.

Le Tchad bénéficie aussi d'une aide de plus de 100 millions d'euros pour des projets financés dans le cadre du fonds fiduciaire d'urgence en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique.

Copyright Union européenne, 1995-2017

SOURCE Commission europénne

Tchad

G5 Sahel - L'absence d'Idriss Déby à la réunion de l'ONU, un geste politique fort

Le financement du G5 Sahel a été au cœur d'une réunion de haut niveau, lundi, en marge de… Plus »

Copyright © 2017 PR Newswire. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.