14 Septembre 2017

Togonews (Lomé)

Togo: Du bon usage du droit constitutionnel

Photo: Telegramme228
Faure Gnassingbé

La coalition de 14 partis d'opposition a annoncé l'annulation du meeting prévu vendredi dans un stade de Lomé. Elle maintient en revanche les manifestations prévues la semaine prochaine.

Les députés doivent commencer à examiner ce jeudi ou vendredi le projet de loi concernant la modification de certains articles de la constitution. En particulier ceux concernant la limitation du mandat présidentiel et l'instauration d'un scrutin majoritaire à deux tours.

Le gouvernement a donné des signes d'apaisement en approuvant cette révision constitutionnelle. De son côté, le président de l'Assemblée nationale a décidé d'accélérer les choses afin que le texte soit débattu au plus vite.

Et sur ce texte les premières divergences apparaissent. Ce qui n'est pas à véritablement parler une surprise.

L'opposition exige une rétroactivité s'agissant de la limitation du mandat présidentiel. Cette disposition - anticonstitutionnelle - ne figure pas dans le projet, affirme Jean-Pierre Fabre. D'ailleurs, le chef de l'ANC ne s'embarrasse pas de formules diplomatiques. Il veut le départ pur et simple du chef de l'Etat Faure Gnassingbé.

Le principe d'une limitation à deux mandats prendra effet à partir de la prochaine élection présidentielle prévue en 2020.

En savoir plus

L'opposition a gagné une bataille mais pas la guerre

Initialement absent de l'ordre du jour de la session extraordinaire de l'Assemblée nationale du Togo qui s'est… Plus »

Copyright © 2017 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.