14 Septembre 2017

Ile Maurice: Infanticide - Vanessa Curpen témoigne

Le procès intenté à Vanessa Curpen, accusée d'avoir tué son nouveau-né en 2007, a été pris sur le fond ce jeudi 14 septembre, devant le magistrat Pranay Sewpal, en cour intermédiaire.

Elle fait l'objet d'une accusation formelle de coups et blessures sans intention de tuer.

Appelé à la barre des témoins l'inspecteur Minowah, de la Criminal Investigation Division (CID) de Pamplemousses, a expliqué que ses services avaient été retenus ce jour-là pour transporter Vanessa Curpen, de l'hôpital SSRN à la CID de Piton, étant donné que c'est une femme qui était sous le coup d'une inculpation. Interrogée par l'avocat du Parquet, Me Yusra Nathire-Beebeejaun, le témoin a soutenu que l'accusée semblait tout à fait consciente de ce qu'elle disait.

«Elle avait l'air calme et je l'avais informée de ses droits constitutionnels. J'avais pris sa déclaration où elle avait soutenu : "Mo aksepté ki dann ene moman de koler monn zet ti baba lor sali et létan monn lev li, li ti fini mor. Mo pa pu donn enkor lenket san prézans mo avoka Sanjeev Teeluckdharry".»

Version illégale

Toutefois, Me Neelkanth Dulloo, avocat de l'accusée, a objecté à la production de quelque document portant sur cette version des faits. «I don't want any evidence to be produced nor to dwell any further into the evidence», a affirmé Me Dulloo, qui a mis en avant des points d'objection.

Selon lui, la version de l'accusée n'a pas été donnée volontairement et l'entrée faite dans le livre de la police est illégale. «Sa version des faits a été enregistrée en violant ses droits constitutionnels. De ce fait, le contenu de cette version devient illégal et équivaut à une falsification», a martelé l'homme de loi. Me Yusra Nathire-Beebeejaun a objecté à cette motion mise en avant par Me Dulloo.

Les arguments autour de cette motion seront entendus le 9 novembre.

Ile Maurice

Bateaux - La fabrication a le vent en poupe

Sous un soleil de plomb, des ouvriers s'activent sur un chantier bordé par l'océan. Équipés… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.