14 Septembre 2017

Tchad: Amnesty dénonce une accentuation de la répression dans le pays

Le Tchad « entre récession et répression », c'est le titre d'un rapport publié ce jeudi par Amnesty International. L'ONG met en lumière le coût payé par les dissidents tchadiens, ces deux dernières années en particulier : interdiction de manifester, harcèlement, agression physique. Selon l'organisation, depuis 2016 - année de la réélection du président Deby - les autorités ont accentué leur répression, et ce par toute sorte de moyens.

Amnesty International parle de « tactique répressive » mise en place par les autorités tchadiennes d'abord via un arsenal juridique redoutable. Pour la seule année 2016, Amnesty a compté au moins 12 décrets interdisant des manifestations. Des décrets qui s'appuient sur des textes « archaïques », selon l'organisation, qui imposent une autorisation préalable alors que le droit de manifester est prévu par la Constitution. Près de 65 associations ont ainsi essuyé des refus de manifester entre 2014 et 2016.

Pour museler les voix dissidentes, le pouvoir s'appuie aussi sur l'Agence nationale de sécurité qui bénéficie de pouvoirs étendus, mais vagues depuis le mois de janvier, selon l'organisation qui demande à ce que le mandat de l'ANS soit revu. Cette pression croissante se manifeste aussi par du harcèlement téléphonique. Une écrasante majorité de militants interrogés par l'organisation ont été intimidés par des appels menaçants.

Le contexte s'est clairement détérioré ces deux dernières années résume Amnesty. L'organisation demande donc l'adoption d'une loi protégeant les défenseurs des droits humains. Elle réclame aussi la libération immédiate de tous les prisonniers d'opinion, dont un certain Tadjeddine Mahamat Babouri, détenu depuis près d'un an pour avoir diffusé des vidéos critiques contre le gouvernement sur Facebook.

Tchad

Affaire Gadio - Le Tchad dénonce un acharnement contre le président Déby

Le gouvernement tchadien réagit au communiqué du ministère américain de la Justice… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.