15 Septembre 2017

Niger: Niamey toujours menacée par les eaux

Les intempéries de ces derniers jours inquiètent les populations riveraines du fleuve Niger

Jeudi, plusieurs régions du Niger avaient encore les pieds dans l'eau. A Niamey, l'alerte orange a été maintenue à cause de la crue du fleuve Niger. Ces derniers jours, les fortes pluies enregistrées ont provoqué d'énormes dégâts. Ainsi, selon le Bureau de coordination des affaires humanitaire des Nations unies (OCHA), 54 personnes sont mortes et 4 400 têtes de bétail perdues.

Par ailleurs, plus de 13 000 habitations se sont effondrées et on a enregistré jusqu'ici plus de 185 000 personnes sinistrées. Ces derniers jours, la montée des eaux du fleuve Niger a atteint un niveau préoccupant et les autorités gouvernementales ont commencé à évacuer les zones menacées par le débordement du fleuve.

Mais dans plusieurs zones, les populations rechignent à se déplacer et espèrent que la situation va s'améliorer dans les prochains jours. Début septembre, l'Autorité du bassin du fleuve Niger qui regroupe neuf Etats s'est inquiétée de la montée des eaux, redoutant des inondations dans toute la zone du fleuve.

A Niamey notamment, la quasi-totalité du million et demi d'habitants de la capitale nigérienne vit sur les rives du fleuve. Ces habitants retiennent leur souffle et se préparent à affronter le pire».

Niger

Le pays fête le 59e anniversaire de la proclamation de la République

Le Niger fête ce lundi 18 décembre son 59e anniversaire de la proclamation de la République. Une… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.