15 Septembre 2017

Afrique du Sud/Sénégal: Match à rejouer - La FIFA verse environ 2018 millions FCFA à l'Afrique du Sud

On se rappelle que Danny Jordan, le président de la Fédération sud -africaine de football (Safa) avait publié un communiqué menaçant de porter plainte contre la FIFA le 11 septembre dernier, avant de se ramollir deux jours plus tard en publiant un autre communiqué indiquant qu'elle (la Safa) respectera la directive de la FIFA de rejouer le match contre le Sénégal.

La Fédération burkinabè de fottball (FBF) avait elle également, sommé la FIFA d'annuler sa décision «illégale et entachée d'excès de pouvoirs». Dans son communiqué publié le 9 septembre dernier, la FBF, rouge de colère, accusait la FIFA de transgresser ses lois.

Après les dégaines et malgré les poussées de sève, l'instance mondiale du football a maintenu sa décision de faire rejouer ce match courant novembre après que le Burkina ait joué tous ses matchs éliminatoires.

Cette reprogrammation permet ainsi à l'Afrique du Sud de se voir verser la somme de 208 millions de francs CFA de la part de la FIFA. C'est ce qu'explique Denis Mumbe , membre du comité exécutif de la Fédération Sud-africaine de football : «La Fifa s'est rendue compte que nous n'avons pas fauté dans cette affaire et les dépenses effectuées lors du match du 12 novembre 2016 constituent une perte pour nous. Raison pour laquelle elle accepte de payer la somme de 5 millions de rands, soit près de 208 millions de francs CFA qui implique la location du stade, le transport de notre équipe, le regroupement, l'hébergement de l'équipe du Sénégal. Il y a aussi les primes de match étant donné qu'on ne peut pas demander aux joueurs de rembourser l'argent déjà encaissé.»

Afrique du Sud

Parlement panafricain - Fin de session à Midrand

Il aura plané durant ces deux dernières semaines comme un air de campagne électorale sur les… Plus »

Copyright © 2017 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.