16 Septembre 2017

Guinée: Ouverture des classes - « La rentrée scolaire a été morose », constate le président de la délégation de Dixinn

Le président de la Délégation Spéciale, Mamadou Samba Diallo et le Directeur Communal de l'Education (DCE) de Dixinn, Fodé Sylla, ont effectué des visites dans certaines écoles de la commune, le vendredi, 15 septembre 2017. Objectif, s'assurer de l'ouverture effective des classes dans la commune.

Hassanatou Barry, élève en 11ème année option des Sciences Sociales au lycée Donka, a expliqué des raisons de sa présence à l'école à cette date du premier jour de la rentrée scolaire 2017-2018, « mes parents m'ont dit d'aller à l'école ce matin pour le respect de la date indiquée par le ministre en charge de l'éducation pré-universitaire.

Parce que pour préparer un examen, il faut se lever très tôt en respectant les jours, les heures de cours et la date prévue. J'invite tous mes amis élèves à venir suivre les cours comme moi. Parce que l'instruction et l'éducation sont indispensable pour le développement d'un pays.»

De son coté, le Directeur Communal de l'Education (DCE) de Dixinn, Fodé Sylla s'est dit satisfait du respect de la date de l'ouverture des classes dans sa commune, « je suis très heureux aujourd'hui de constater une présence massive de l'encadrement scolaire.

Seulement au niveau des élèves que la rentrée des classes a été un peu morose. Les cours ont démarré dans certaines classes.

Nous ferons en sorte qu'au niveau des Mosquées ce vendredi pendant les sermons que nos imams puissent informer la communauté, afin que les élèves soient sur la route de l'école dès demain samedi.

Nous nous engageons pleinement pour cela. Ce que je retiens du ministre de l'éducation, il a dit que cette année est une année de lecture.

Le président de la Délégation Spéciale n'a pas manqué de signifier que cette année est une année d'études, les mauvais élèves ne seront pas pardonnés.

Et je souhaite à l'ensemble des élèves et les encadreurs des écoles de redoubler l'effort pour une réussite de l'année prochaine.»

Par ailleurs, le président de la Délégation Spéciale de Dixinn, Mamadou Samba Diallo, après ses visites, des écoles a déclaré : « je constate que la rentrée scolaire session 2017-2018 a été morose dans la commune de Dixinn.

Le Ministre en charge de l'éducation pré universitaire et de l'alphabétisation a donné une date solennelle pour l'ouverture des classes qui doit être respectée.

C'est pourquoi je demande aux professeurs de démarrer les cours dès aujourd'hui. Car l'autorité est à respecter.

J'ai tenu à toucher du doigt la réalité de l'ouverture des écoles dans ma commune. C'est pourquoi je suis accompagné par le DCE.

Nous avons sillonné quelques établissements tel que le lycée Donka, l'école primaire Dixinn centre 1 et l'école primaire et collège Tito de la Belle vue, pour savoir si le mot d'ordre donné par le Ministre a été respecté.

Nous avons constaté que ce mot d'ordre a été respecté par l'encadrement, mais partiellement respecté chez les élèves.

Nous lançons un appel aux parents d'élèves de laisser leurs enfants reprendre les cours. Car l'examen ne demande pas de présence, ni d'absence. »

Il est à noter que cette visite a été effectuée au lycée Donka, où 05 élèves étaient présents dans une classe de 11èmeannée sciences sociales.

Ensuite à l'école primaire Dixinn centre 1, là dans une classe de 1ère année, 33 élèves dont 19 filles étaient présents ; dans une classe de la 6ème année, 21 élèves dont 13 filles étaient présents.

Aussi à l'école primaire et collège Tito de la Belle vue, les élèves étaient présents dans certaines classes et absents dans d'autres.

Guinée

Explosions au camp militaire de Alpha Yaya Diallo, à Conaky

En Guinée, le réveil a été brutal, ce dimanche 22 octobre, pour les riverains du camp… Plus »

Copyright © 2017 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.