16 Septembre 2017

Cameroun: Mercy Ships - Toutes les personnes sélectionnées ne seront pas soignées

Le bilan de la présence du bateau hôpital, un mois après son arrivée au Cameroun, a été dressé hier à Douala par le ministre de la Communication.

Trente jours. C'est le temps qu'a déjà passé le bateau hôpital Mercy Ships en terre camerounaise. Le bilan de ce bateau hôpital arrivé au Cameroun le 16 août 2017 a fait au cours d'une visite interministérielle à Douala, hier jeudi, 14 septembre 2017.

« 30 patients ont déjà bénéficié de la chirurgie, 14 sont déjà retournés dans leurs domiciles. Tous les patients et gardes malades bénéficient des couvertures psychosociologiques.

Estimé à 6000 patients au départ, plus de 12 000 malades ont été ciblés pour les soins », indique hier à Douala, Issa Tchiroma Bakary, ministre de la Communication, lors d'une communication gouvernementale.

Ledit bilan a été dressé après la visite du bateau hôpital par Issa Tchiroma Bakary, André Mama Fouda et Marie-Thérèse Abéna Ondoa, respectivement ministres de la Communication (Mincom), de la Santé publique (Minsanté) et de la Promotion de la femme et de la Famille (Minproff).

Un exercice au cours duquel Issa Tchiroma Bakary a également déclaré que « pour des cas de force majeure, toutes les personnes éligibles et sélectionnées ne pourront pas bénéficier des soins chirurgicaux.

Ces raisons tiennent essentiellement d'une part au nombre de blocs opératoires disponibles, seulement cinq blocs en tout pour toutes les spécialités.

C'est également du fait de la gravité et de la complexité de certaines pathologies qui nécessitent plusieurs interventions chirurgicales.

Ce qui nécessite plus de temps », précise le Mincom. D'après le ministre de la Santé publique, ceux qui ne bénéficieront pas des soins seront retenus et répertoriés dans un fichier d'attente, constitué au ministère de la Santé.

Ce fichier servira de base de sélection, non seulement pour des cas de désistement, mais aussi pour les autres campagnes médicales à but humanitaire que le Minsanté organise régulièrement.

Cependant, le nombre de patients attendus dans certaines pathologies n'est pas encore atteint. Sur les 500 femmes attendues pour être soignées de fistules, 300 ont déjà été sélectionnées.

Pour les patients souffrant de pathologies ophtalmologiques, 2950 seront sélectionnés uniquement à Douala d'ici à la fin septembre et les interventions chirurgicales commenceront dès le 02 octobre 2017.

En outre, 9000 personnes souffrant de pathologies dentaires bénéficieront également de soins.

Le ministre de la Santé publique ne s'est pas prononcé sur le respect de la durée du séjour [10 mois] du bateau hôpital au Cameroun au regard de l'accroissement du nombre de patients qui a doublé.

Cameroun

Téléphonie mobile - Paul Biya n'a toujours pas approuvé les concessions d'Orange et de MTN

Deux ans et demi après leur signature, les contrats d'exploitation de la téléphonie mobile au… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.