16 Septembre 2017

Ouganda: La ministre de la santé piège des agents escrocs

Selon Transparency International, l'Ouganda est l'un des pays les plus corrompus au monde. L'Ouganda est classé 151 sur 176. Parmi les domaines les plus touchés le secteur de la santé.

En 2012, un rapport Ougandais estimait que les services de santé du pays étaient les plus corrompus d'Afrique de l'Est. Une corruption qui sévit toujours et qui fait l'objet de nombreuses plaintes.

Face à ce constat, la ministre de la Santé a décidé de marquer les esprits. Elle a piégé le personnel soignant d'un hôpital de Kampala cette semaine. Deux personnes ont été arrêtées prises en flagrant délit de corruption par la ministre qui s'était faite passer pour une patiente.

La ministre de la Santé s'est rendue en taxi-moto, voilée pour ne pas être reconnue dans un hôpital de la capitale. A deux reprises, elle s'est vue contrainte de payer des services normalement gratuits.

« Beaucoup d'Ougandais doivent d'abord avoir recours à la corruption avant de pouvoir voir un docteur », note l'organisation ActionAid dans une de ses plaquettes.

Hormis ces pots-de-vin directs, les différents rapports des services d'inspection du gouvernement notent une corruption à plus grande échelle.

Des stocks de médicaments prévus pour les hôpitaux publics vendus au prix fort dans des cliniques privées, des travaux de rénovation payés, mais mal réalisés...

L'initiative de la ministre a été beaucoup relayée sur les réseaux sociaux. Si beaucoup sont contents d'une telle action, nombreux sont ceux qui s'interrogent sur son efficacité.

Dans son dernier rapport (lien vers le rapport, en anglais), les services d'inspection du gouvernement recommandaient l'augmentation du nombre de contrôles dans les hôpitaux pour lutter contre ce phénomène.

Ouganda

Financement de la LRA - Les Etats-Unis sanctionnent deux hommes liés aux rebelles ougandais

Le gouvernement américain a annoncé, le 13 décembre, de nouvelles sanctions financières… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.