16 Septembre 2017

Kenya: L'entreprise OT-Morpho répond aux accusations de l'opposition kényane

Photo: Brian Moseti/Daily Nation
Les partisans de la jubilé protestent devant la Cour suprême le 19 septembre 2017, accusant la cour supérieure du pays de "voler leur victoire".

La semaine dernière, la coalition de l'opposition Nasa a adressé un courrier au gouvernement français lui demandant d'ouvrir une enquête sur l'entreprise Safran et son ancienne filiale OT-Morpho, qui a fourni les boîtiers électoraux pour les élections du 8 août.

La formation de Raila Odinga accuse la société d'avoir participé, directement ou indirectement, à un éventuel trucage des élections.

Mais OT-Morpho assure une nouvelle fois que son système n'a pas été manipulé. Les allégations de piratage sont donc infondées, garantit OT-Morpho.

OT-Morpho assure avoir conduit un audit complet de son système avec l'aide d'experts externes, et n'avoir trouvé aucune trace de manipulation ou de piratage.

La société avait fournit quelque 45 000 tablettes de vérification biométrique des votants et de transmission électronique des résultats utilisées lors du scrutin du 8 août.

Depuis l'annonce du verdict de la Cour suprême, qui a invalidé l'élection à cause d'irrégularités dans la transmission des résultats, l'opposition accuse Safran et OT-Morpho d'avoir laissé passer un trucage du scrutin. Ce qui pourrait constituer un crime au Kenya, selon le camp de Raila Odinga.

Des accusations qui sont donc infondées, selon la direction de la société française. Mais la Nasa campe sur ses positions. Pour Paul Mwangi, chef de l'équipe légale de Raila Odinga, cet audit est « malhonnête », car il a été « fait par la société elle-même, sans témoins extérieurs ».

L'avocat assure que l'opposition compte déposer une plainte contre OT-Morpho en France, une fois que la Cour suprême aura rendu son verdict final. Un verdict que les juges doivent rendre avant le 22 septembre.

Kenya

La commission électorale dans la tourmente

Au Kenya, c'est un départ de plus au sein de la commission électorale en pleine crise interne. Deux jours… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.