16 Septembre 2017

Mozambique/Algérie: CAF Ligue des Champions - L'USM Alger en mode guerrier face au Ferroviario

Les quarts de finale aller de la Ligue des champions débutent ce samedi avec le déplacement de l'USM Alger au Mozambique face à Ferroviario de Beïra. La formation de Soustara s'est déplacée avec l'intention de bien négocier cette première manche dans l'espoir de faire un grand pas vers la qualification aux demi-finales.

Mais le début de saison moyen des Rouge et Noir (5 points en 3 journées) invite à la prudence avant ce déplacement qui ressemble à un saut vers l'inconnu.

Le coach belge de l'USMA estime que l'équipe adverse est plus compétitive, car le championnat mozambicain en est à sa 26e journée, alors que son équipe n'a disputée que trois matches officiels.

«Il ne faut surtout pas sous-estimer notre adversaire. C'est vrai que nous avons plus d'expérience, mais c'est connu que face à de grands clubs des équipes veulent toujours briller et créer l'exploit.

Notre tâche s'annonce difficile, seulement nous allons faire tout notre possible pour revenir avec un bon résultat à la maison», a confié Paul Put au micro de nos confrères du Buteur.

Et d'ajouter : «C'est un match de guerriers, un match d'hommes. Il faudra répondre présent si nous voulons atteindre notre objectif. Nous sommes prêts à relever le défi et c'est sur la pelouse qu'il faudra bien faire notre boulot.»

L'effet de la chaleur et l'état du terrain sont aussi les autres craintes du coach usmiste, mais ce dernier veut préparer son équipe à toutes les éventualités pour espérer bien négocier cette première rencontre afin d'aborder la manche retour sous de bons auspices.

«J'ai eu l'occasion de la tâter avant la conférence de presse, et je peux vous assurer qu'elle est en mauvais état même si les employés du stade ont fait de leur mieux pour l'améliorer.

Nous n'y pouvons rien, nous sommes obligés de nous adapter et gérer intelligemment cette partie si nous voulons prendre une sérieuse option avant la seconde manche à Alger,» a poursuivi le technicien belge.

Sur le papier, les Algériens, qui ont terminé en tête de leur groupe, partent favoris face à un adversaire qui ne doit sa qualification qu'à la défaite sur tapis vert infligée aux clubs soudanais durant leur suspension par la FIFA. Et l'ancien coach du Burkina Faso a son idée sur cette equipe mozambicaine.

«Bien sûr que j'ai une idée à propos de notre adversaire, autrement je ne serai pas en poste actuellement. Je ne compte pas afficher mes cartes, c'est pour cette raison que je ne parlerai ni des points forts ni des faiblesses de cette formation.

Tout ce que je pourrai dire, c'est que nous respectons cette équipe et que nous allons la prendre au sérieux pour éviter toute mauvaise surprise.»

Pour conclure, Paul Put a tenu à affirmer que le plus important à ses yeux c'est la qualification pour le prochain tour de la Ligue des Champions même s'il aimerait bien voir son équipe remporter son premier match à l'extérieur lors de cette édition.

«C'est vrai que nous n'avons pas gagné en dehors de nos bases, c'est certain que je voudrais voir mes joueurs gagner mais l'essentiel pour moi est de poursuivre cette aventure et aller le plus loin possible.»

L'objectif pour l'USMA sera de durer dans la CAF Ligue des Champions. Pour cela, il faudra ramener un bon résultat de ce voyage avant l' « acte II » dans une semaine.

Mozambique

La potion magique ?

Si c'était au Mozambique, où l'équipe de Tunisie buta sur la marche conduisant au Mondial 2010 en… Plus »

Copyright © 2017 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.