17 Septembre 2017

Congo-Brazzaville: A Brazzaville, le maréchal Haftar salue la médiation de l'Union africaine

Une semaine après la réunion du Comité de haut niveau de l'Union africaine sur la Libye à laquelle il n'a pas pris part, le maréchal libyen Khalifa Haftar a été reçu samedi 16 septembre à Brazzaville par le président Denis Sassou-Nguesso, également président du Comité de haut niveau de l'UA.

Protagoniste de la crise libyenne, le maréchal Haftar a indiqué qu'il soutenait la médiation de l'UA dans ce conflit et a stigmatisé l'intervention des Occidentaux qui, d'après lui, n'interviennent que pour les propres intérêts et non ceux de la Libye et de son peuple.

La participation de l'Union africaine est très importante pour nous, c'est de son devoir de s'impliquer dans la crise libyenne. Nous faisons partie de l'Afrique, la Libye a participé à la fondation de l'Union africaine, et l'Afrique ne peut pas se passer de la Libye.

Plusieurs puissances sont présentes sur notre territoire et certains Libyens travaillent avec eux parce qu'ils espèrent en tirer des bénéfices. Mais nous ne sommes pas comme eux. Le plus important, c'est l'intérêt du peuple libyen.

L'Union africaine doit trouver des solutions, nous voulons qu'elle nous soutienne politiquement et nous aide à lever l'embargo injuste imposé à notre armée. Nous, nous combattons le terrorisme, qui est le principal ennemi du monde entier.

Congo-Brazzaville

Des ONG lancent une campagne en faveur des prisonniers politiques

Au Congo-Brazzaville, une plateforme d'ONG, à l'initiative de l'Observatoire congolais des droits de l'homme… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.