16 Septembre 2017

Congo-Brazzaville: Le Congolais Jonathan Esole lauréat du NEF

Le scientifique congolais, qui a été professeur assistant à la prestigieuse université Harvard, fait partie des 16 lauréats de la deuxième édition de cette initiative de l'Institut africain des sciences mathématiques (AIMS) en partenariat avec la fondation Robert Bosch, qui met en avant les travaux scientifiques originaires de tout le continent.

Les 16 scientifiques dont 6 femmes, lauréats du Next Einstein Forum (NEF), ont été présentés le 12 septembre. Ces lauréats sont des porteurs de solutions innovantes dans leurs domaines respectifs et sont tous âgés de moins de 42 ans.

Ils se réuniront du 26 au 28 mars 2018 à Kigali au Rwanda à l'occasion d'une rencontre internationale où ils présenteront leurs recherches de pointe en énergies renouvelables, nanomatériaux, nanotechnologie, sécurité alimentaire, médecine régénérative, systèmes cognitifs relatifs aux Fin Tech, à la cosmologie, séismologie, etc.

« Je suis heureux d'annoncer que j'ai été nommé comme Next Einstein Fellow. Cela me donnera l'occasion d'opérer des changements positifs en Afrique.

Merci à mon réseau et c'est l'occasion de rencontrer des gens impressionnants qui souhaitent également faire de l'Afrique une véritable mère pour tous ses enfants. Félicitations à tous les autres nouveaux membres et merci à tous pour votre soutien constant ! », a fait savoir Jonathan Esole sur sa page Facebook.

Le meilleur élève de sa génération

Né à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), Jonathan Esole est parti en Belgique lorsqu'il avait trois ans alors que son père poursuivait son doctorat. Après six ans, il est retourné en RDC où il a terminé ses études primaires et secondaires au Collège Boboto à Kinshasa.

Lors des examens d'État (baccalauréat), il était le meilleur étudiant à Kinshasa et le deuxième dans tout le pays. Jonathan Esole a, par la suite, poursuivi ses études en Belgique en effectuant une maîtrise en sciences en mathématiques à l'Université Libre de Bruxelles où il a remporté le prix de la meilleure thèse dans les Sciences.

Par la suite, il a reçu une subvention de la Fondation Philippe Wiener-Maurice Anspach pour poursuivre un certificat d'études avancées en mathématiques et en physique à l'Université de Cambridge.

Il a ensuite complété son doctorat à l'Université de Leiden aux Pays-Bas. Pendant son doctorat, il a étudié à l'Université de Stanford. Il a également visité l'AIMS lors de sa première année grâce à une subvention de la Fondation Ford.

Professeur assistant à Harvard

Jonathan Esole a été boursier Marie-Curie à l'Université de Louvain, avant de bénéficier d'un poste postdoctoral à l'Université Harvard au département de physique. Jonathan Esole a ensuite intégré le département de Mathématiques de l'Université Harvard où il a été encadré par le professeur Shing-Tung Yau.

Il a ensuite été nommé "Benjamin Pierce Fellow" (professeur assistant) au département de mathématiques de l'Université Harvard. C'est l'un des postes les plus prestigieux en mathématiques, qui dure trois années académiques.

En septembre 2016, Jonathan Esole a rejoint le département de mathématiques de la Northeastern University. Ses recherches sont soutenues par une subvention de la US National Science Foundation (NSF).

La théorie des cordes

Les recherches de Jonathan Esole portent principalement sur la théorie des cordes. La théorie des cordes est une tentative d'unifier toutes les interactions fondamentales de la nature en une théorie cohérente et élégante unique.

Cette théorie a produit de nombreuses idées et idées nouvelles dans de nombreux domaines de mathématiques et a construit des ponts entre les communautés de scientifiques. Les preuves expérimentales de la théorie des cordes n'ont pas encore été établies mais elles servent de source d'inspiration aux mathématiciens.

Plus précisément, Jonathan Esole étudie la géométrie des « elliptic fibrations » comme on le voit du point de vue de la théorie des cordes. Les courbes elliptiques sont quelques-uns des objets les plus anciens et les plus importants en mathématiques avec des applications en théorie des nombres, géométrie algébrique, la cryptographie et plus encore.

Les recherches de Jonathan Esole ont des applications directes pour mesurer les théories, les grandes théories unifiées et l'étude des défauts topologiques dans les théories des champs conformes.

Pendant qu'il était à l'Université de Harvard, il a introduit un nouvel invariant topologique connu comme le « orientifold Euler characteristic », qui est maintenant utilisé quotidiennement par des physiciens travaillant dans la F-Theory. Jonathan Esole a également résolu des problèmes de supergravité insolubles depuis plus de vingt ans.

Rendre à l'Afrique

Jonathan Esole a postulé à la bourse NEF afin de rendre à l'Afrique ce qu'elle lui a donné et afin d'aider les jeunes qui pensent à avoir une carrière dans les sciences.

Le scientifique congolais croit que les sciences aideront l'Afrique à occuper sa place dans le monde. Jonathan Esole a reçu de nombreux prix et subventions, dont le prix d'excellence académique (« prix d'excellence ») de l'Association des journalistes congolais pour le progrès.

En 2016, il était conférencier principal à Aframath (African-American mathematics) et récemment conférencier d'un colloque à l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign. Jonathan Esole espère comprendre la géométrie de la théorie des cordes, qui est une porte de la gravité quantique.

Congo-Brazzaville

Gendarmerie nationale - Plus de 200 éléments en pré-stages dans la ville océane

Les pré-formations qui se déroulent depuis quelques jours à Pointe-Noire portent sur le… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.