17 Septembre 2017

Lesotho: Mise en relief de l'engagement du Chef de l'Etat angolais dans la crise au Lesotho

Luanda — Le président de la République, José Eduardo dos Santos, a été félicité pour la manière distincte dont il a assumé le rôle de président de l'organe de Coopération, politique, défense et sécurité de la SADC, et pour la réaction «immédiate» à l'envoi d'une commission au Lesotho après l'assassinat du chef d'état-major de l'armée.

L'information a été donnée samedi à la presse à l'aéroport international 4 de Fevereiro par le ministre des Relations Extérieures, Georges Chikoti, quelques instants après son retour de Pretoria (Afrique du Sud), où il a représenté le Chef de l'Etat angolais au sommet des Chefs d'État et de gouvernement, qui ont eu lieu vendredi 15 septembre.

"Le Président José Eduardo dos Santos a été loué sur deux positions distinctes, d'abord en assumant rapidement le rôle de président de l'organe de la SADC et ensuite en envoyant une commission le lendemain de l'assassinat du chef d'état-major de l'armée du Lesotho", a-t-il précisé.

Il a expliqué que0, dès qu'il a appris ce qui s'était passé au Lesotho, il a envoyé une délégation sur terrain, conduite par le ministre angolais des Relations Extérieures, qui a intégré son homologue zambien et l'ambassadeur tanzanien, les trois pays qui forment la présidence de ce corps.

"À l'occasion, nous avons visité le Lesotho, nous avons rassemblé les éléments que nous avons présenté au Président de la République, qui a immédiatement adopté toutes les recommandations, ce qui est permis l'élaboration d'un document pour Chefs d'Etat, plus tard envoyé au Président de la Communauté de développement de l'Afrique australe)", a-t-il révélé.

Selon le ministre, en quatre jours, l'Angola a pu se rendre au Lesotho pour rédiger le rapport approuvé par José Eduardo dos Santos, qu'il a envoyé au Président de la SADC, qui a réuni le Sommet de la double troïka, réalisé samedi 15 et a adopté l'envoi de forces au Lesotho.

D'où la reconnaissance de l'organisation, "pour la rapidité avec le chef de l'Etat angolais a répondu à cette crise de la SADC, quelque chose d'inhabituel au sein de la communauté", a-t-il déclaré.

Le Sommet des chefs d'État et de gouvernement de la SADC prévoit le déploiement de forces au Lesotho pour restaurer la stabilité politique et militaire dans ce pays après l'assassinat du chef d'état-major de l'armée Khoante Motsomotso.

Lesotho

Les Angolais en mission de paix au Lesotho

Un contingent des Forces Armées Angolaises (FAA) a quitté Luanda, jeudi, pour Maseru où il doit… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.