18 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: 16 octobre 2017 - Fin de la validité des passeports semi-biométriques

Le Ministère des Affaires Etrangères et Intégration Régionale porte à la connaissance du public qu'à dater du 16 octobre 2017, les anciens passeports congolais semi-biométrique encore en circulation n'auront plus cours légal sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo.

Les détenteurs de ces passeports ne pourront plus être autorisés à franchir la frontière tant à l'entrée qu'à la sortie du territoire national.

Pour les compatriotes se trouvant à l'extérieur du territoire et qui rentrent au pays, les passeports invalidés doivent leur retirés au poste frontalier d'entrée contre remise d'une qui leur permettra de solliciter le nouveau passeport biométrique.

Le Ministère des Affaires Etrangères et Intégration Régionale cette occasion pour assurer le public quant à l'importance de décision dictée par l'impératif d'uniformiser l'identification citoyens lié à des considérations sécuritaires.

Fait à Kinshasa, le 15 septembre 2017

Pour le Vice-Premier Ministre en Aggée AJE MATEMBO Vice-Ministre des Affaires Etrangères

Congo-Kinshasa

La Régideso refuse les transactions en coupures de 5 000 Fc

La Banque centrale du Congo devrait interpeller les responsables de la Régideso qui, foulant au pied la… Plus »

Copyright © 2017 Le Phare. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.