17 Septembre 2017

Sénégal: Les professionnels du froid et de la climatisation invités à prendre conscience de la destruction de la couche d'ozone

Joal-Fadiouth (Mbour) — Le point-focal de la Commission nationale ozone de la région de Thiès (centre), Moussa Diop, a invité mercredi les professionnels du froid et de la climatisation, à prendre conscience de la problématique de la destruction de la couche d'ozone.

Il estime que les bonnes pratiques en réfrigération doivent les pousser à penser à une solution autre que les fluides frigorigènes, permettant de diminuer le réchauffement climatique.

"Aidons notre pays et la communauté internationale à protéger la couche d'ozone et à diminuer l'émission des gaz à effet de serre, travaillons ensemble pour la bonne pratique de notre profession et soutenons la mise œuvre du programme ozone Sénégal", a lancé M. Diop.

Il s'exprimait à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de l'ozone, samedi à Joal-Fadiouth (Mbour, ouest), sur le thème est : "Prendre soin de toute forme de vie sous le soleil".

Il a profité de l'occasion pour indiquer que cette activité est "une belle opportunité" pour ses collègues et lui d'échanger avec d'éminents intellectuels, scientifiques et autres hauts cadres de l'Administration sur la problématique de la couche d'ozone et sur le réchauffement climatique.

"Cette couche d'ozone nous protège contre les rayons ultra-violets mortels émis par le soleil et qui sont nuisibles à toute forme de vie, animale, végétale, etc., présente sur notre planète", a-t-il souligné. Il a salué l'engagement politique des autorités sénégalaises pour le respect du Protocole de Montréal, qui a permis de relever beaucoup de défis environnementaux grâce à "une démarche participative".

Pour sa part, Doudou Ndiaye, conseiller technique du ministre de l'Environnement et du Développement durable, a assuré que son département ministériel restera sensible à toutes les préoccupations par rapport à cette problématique. Il a ajouté que celui-ci ne ménagera aucun effort pour une bonne mise en œuvre du programme ozone au Sénégal.

"La collaboration sans faille des membres du comité national ozone et des partenaires du secteur privé importateurs des fluides frigorigènes dans la définition de la stratégie nationale et de suivi de la mise en œuvre a beaucoup contribué à l'élimination progressive des fluides frigorigènes utilisés dans le secteur du froid", a magnifié M. Ndiaye.

Il dit mesurer "pleinement et à juste titre" les nombreux efforts consentis pour accompagner la réponse donnée par le Sénégal pour participer à l'effort mondial de protection de la couche d'ozone. Il a affirmé que le Sénégal fait partie des pays ayant joué "un rôle important" dans le processus d'élimination des substances appauvrissant cette couche d'ozone.

Sénégal

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.