18 Septembre 2017

Afrique: L'ONU présente sa stratégie pour soutenir le financement des ODD

Photo: UN
L'Assemblée générale des Nations Unies doit ouvrir mardi son débat général annuel au siège de l'Organisation à New York avec la participation de dizaines de chefs d'Etat et de gouvernement, les discussions devant porter sur des questions vitales telles que le développement durable et le changement climatique.

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a présenté lundi une stratégie en trois points pour accroître le soutien de l'ONU au financement du Programme de développement durable à l'horizon 2030, lors d'une réunion de haut niveau consacrée à ce sujet au siège de l'Organisation à New York.

« Nous savons que le monde a les ressources nécessaires pour réaliser le Programme 2030. Nous devons faire en sorte que ces ressources aillent là où elles sont le plus nécessaire », a dit M. Guterres dans un discours.

Les 193 Etats membres des Nations Unies ont adopté en septembre 2015 le Programme de développement durable incluant 17 objectifs mondiaux (ODD) à réaliser dans les 15 années à suivre.

« Il reste encore beaucoup à faire »

« Le financement du Programme 2030 est fondamental pour le succès de sa mise en œuvre », a déclaré de son côté la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Amina Mohammed.

« Des progrès ont été réalisés par beaucoup d'entre vous ici dans cette salle, mais il reste encore beaucoup à faire », a-t-elle ajouté. « L'ONU a toujours été engagée dans ce programme de financement, avec ses partenaires, ses alliés et bien sûr ses Etats membres. La question est de savoir si nous faisons assez, et la réponse est non ».

La stratégie présentée lundi par le chef de l'ONU s'appuie sur le Programme d'action d'Addis-Abeba adopté en juillet 2015 et qui vise à réformer les pratiques mondiales en matière de financement du développement.

« Tout d'abord, je prendrai la tête des efforts du système des Nations Unies pour garantir que les objectifs du Programme (2030) se reflètent pleinement dans les politiques économiques et financières internationales qui ont une incidence sur la mobilisation du financement.

Nous améliorerons notre travail avec des plates-formes intergouvernementales telles que le G20, en particulier les efforts conjoints pour lutter contre les flux financiers illicites », a expliqué le chef de l'ONU.

« Deuxièmement, nous sommes en train de réformer le système de développement de l'ONU pour renforcer les équipes-pays des Nations Unies. Nous voulons aider les pays à forger des partenariats en matière de financement innovant, à mieux tirer parti des ressources pour le développement durable et à créer les conditions permettant d'attirer et de gérer les investissements financiers et les investissements du secteur privé », a ajouté le Secrétaire général.

« Troisièmement, je défendrai les initiatives internationales qui peuvent exploiter les changements importants en matière de financement et de développement des systèmes financiers, comme par exemple la numérisation et le financement du climat et en coopérant avec d'importantes initiatives d'investissement », a encore dit M. Guterres.

Un Sommet sur le financement en septembre 2018

Selon le chef de l'ONU, il est possible de faire plus pour financer les ODD. « Le financement nécessite un effort à long terme, mais notre stratégie prévoit des résultats importants, à court et à moyen terme », a-t-il souligné.

Le Secrétaire général a précisé qu'il prévoyait d'organiser un Sommet sur le financement à New York en septembre 2018 pour examiner les progrès réalisés au niveau international et au niveau national.

« Les choix que nous faisons en matière de financement seront cruciaux. Nous pouvons choisir de déplorer le manque de financement pour le Programme 2030 dans un monde inondé de tant de financements improductifs et stériles. Ou nous pouvons saisir l'opportunité de refaçonner les financements en fonction de nos besoins urgents et collectifs », a-t-il conclu.

En savoir plus

Assemblée générale de l'Onu - Concertation des ministres francophones chargés de la diplomatie

A l'occasion de sa troisième participation à l'Assemblée générale des Nations Unies,… Plus »

Copyright © 2017 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.