19 Septembre 2017

Togo: Le corps du Christ a prié à l'ESTAO pour conjurer "la barbarie et la guerre"

Photo: Telegramme228
La Conférence des évêques du Togo,

"Rendez-vous de la Grâce pour le Togo", c'est l'initiative de groupe Todékaviwo (Enfants d'un même père) qui a rassemblé ce lundi 18 Septembre 2017, en soirée dans la chapelle internationale de l'ESTAO à Lomé, des fidèles de plusieurs confessions religieuses du Togo. Entre autres, il y avait, les représentants des Eglises Evangéliques Presbytériennes du Togo, de l'Eglise catholique et des Assemblées de Dieu du Togo, Convention Baptiste du Togo, du COMECTO, de l'EMS, de Yesu Lé Agbé, de l'EPT.

Fondés sur le thème "Tout sauf la barbarie et la guerre dans mon pays", les hommes oints de Dieu venus de ces différentes confessions religieuses, ont élevé la voix, ensemble avec le corps du Christ pour la "sanctification du Togo". Une conviction générale partagée par les différents intervenants, "seul Dieu peut changer le Togo". Ainsi, ils ont prié pour la santé, l'intelligence et la clairvoyance des gouvernants, et de tous les leaders, afin que leurs choix aillent dans le sens du bonheur des populations.

Du père Emmanuel Mawussi à l'Evangéliste Kofi Esaw en passant par d'autres qui se sont succédés, ils ont fait constater que "la haine, la jalousie, la guerre, c'est un esprit et il appartient aux enfants de Dieu d'exercer l'autorité que le père leur a donnée de marcher sur les serpents, les scorpions et toute la puissance de l'ennemi et que rien ne nous arrivera. Nous avons lié ces esprits qui opèrent à travers les êtres humains. Nous allons prier à travers tout le Togo, pour que le mal n'arrive pas" au Togo.

Gnamavo Koffi Edouard, président du Concept Todékaviwo, a indiqué que cette séance de prière est la concrétisation d'un"appel de Dieu à intercéder pour notre pays". Aussi, a-t-il poursuivi, que "tout ce que nous venons de faire, nous verrons leurs effets dans les jours à venir". Son souhait est "que le seigneur touche le coeur des dirigeants de ce pays, que le Seigneur leur donne la force de dire que nous n'aurons pas la guerre dans ce pays et ça va se passer ainsi".

Présent à cette séance de prière au nom du Togo, le Directeur des Cultes au niveau du ministère de l'Administration territoriale, a salué ce concept qui d'après "est un concept salvateur". Ce représentant du gouvernement a fait ressortir le fait que "nous Togolais sommes tous les enfants d'un meme père", un même père qui n'est que le Togo. "Que le vent ait soufflé, que la tempête soit tombée, quelque soit donc ce qui arrivera, après tout, on va se retrouver, comme les enfants d'un même père pour s'embrasser", ainsi a-t-il donc attira l'attention du corps du Christ à privilégier quelque soit nos divergences, l'amour, l'union et la fraternité et à privilégier la voie de la paix.

"Le Togo tout entier vous suit, vous regarde pour les prières que vous les chrétiens vous faites pour la paix au Togo", a aussi situé le Directeur des Cultes pour faire comprendre quelle importance revêt ces genres d'initiatives de prière au nom du Togo, qui d'après lui est un pays béni de Dieu.

Outre les invocations de par les prières des prêtres et pasteurs, les chants de louange et d'adoration n'ont pas manqué de s'élever vers le trône du Tout-Puissant. A cet exercice, des chantres et artistes et chorales, tels que, Davidem, Exaucé, John and Gifty, des chorales de l'ESTAO, des chorales évangéliques et des chorales catholiques, s'y sont prétés.

En savoir plus

Les évêques favorable au retour à la Constitution de 1992

Par une déclaration en date du 14 Septembre dernier, la Conférence des évêques du Togo,… Plus »

Copyright © 2017 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.