19 Septembre 2017

Afrique: Un nouveau partenariat entre l'UIT et la FAO vise à renforcer les innovations liées aux TIC dans l'agriculture

communiqué de presse

New York — L'objectif est d'améliorer la capacité des communautés rurales à utiliser les TIC dans la surveillance du changement climatique et dans la prévention des catastrophes

L'Union internationale des télécommunications (UIT) et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) rechercheront des synergies afin de contribuer à la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030 et des Objectifs de développement durable en ayant recours aux Technologies de l'information et de la communication (TIC).

Les dirigeants des deux organisations, M. Houlin Zhao (UIT) et M. José Graziano da Silva (FAO), ont signé aujourd'hui un Protocole d'accord (MoU) visant à faciliter le développement de règlementations et de politiques «e-agricoles» et de groupes d'innovations spécialisés dans les TIC, dans le but de renforcer la compétitivité agricole des pays à l'échelle nationale et régionale.

Le MoU a également pour objectif d'améliorer la capacité des communautés rurales à adopter et à utiliser les TIC dans l'agriculture, la surveillance du changement climatique et dans la prévention des catastrophes.

«Les TIC possèdent un potentiel énorme pour contribuer au développement rural, renforcer la résilience des familles rurales, améliorer l'accès des agriculteurs aux marchés et aux autres services, ainsi que pour autonomiser les femmes et les jeunes.

Les TIC aideront à s'assurer que la population rurale ne soit pas laissée pour compte», a indiqué M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO.

«L'UIT se réjouit de pouvoir travailler en étroite collaboration avec la FAO en vue de promouvoir et de faciliter le développement de précieuses politiques, stratégies et programmes «e-agricoles», ainsi que de développer et de partager des idées, des ressources et des solutions liées aux TIC visant à améliorer les moyens d'existence des communautés rurales.

L'une des priorités sera d'encourager l'acquisition de compétences numériques chez les femmes et les jeunes dans le secteur agricole», a déclaré M. Houlin Zhao, Secrétaire général de l'UIT.

Ce Protocole d'accord s'appuie sur une collaboration continue entre l'UIT et la FAO, qui consiste à aider les Etats membres à adopter une approche stratégique afin d'utiliser au mieux les TIC dans l'agriculture.

En 2016, les deux institutions ont conjointement développé un guide stratégique pour l'e-agriculture, qui propose aux pays un cadre de travail et un plan directeur afin de développer leur stratégie nationale e-agricole. En août 2016, l'UIT et la FAO ont également organisé un forum de solutions e-agricoles à Bangkok.

La FAO a une histoire de longue date en matière de promotion d'idées et de bonnes pratiques des TIC dans l'agriculture durable et le développement rural.

En 2007, la FAO et le groupe des partenaires fondateurs ont lancé la Communauté de pratiques e-agriculture - une plateforme en ligne regroupant plus de 12 000 membres issus de 170 pays et territoires.

Afrique

Le Rwanda, parmi les nouveaux ambassadeurs du Café dans le monde

Le Rwanda s'est vu décerné le Prix international du café Ernesto Illy 2017 à New-York aux… Plus »

Copyright © 2017 Food and Agriculture Organization of the United Nations. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.