19 Septembre 2017

Ile Maurice: Navin Ramgoolam - «Le poste d'Attorney General doit être revu»

«L'Attorney General (AG) ne devrait pas être issu d'un parti politique.» Déclaration de Navin Ramgoolam hier, lundi 18 septembre, lors de la cérémonie pour le 117e anniversaire de la naissance de sir Seewoosagur Ramgoolam au samadhi du Jardin botanique de Pamplemousses.

Le leader rouge a dit qu'il compte faire amender la Constitution, s'il est de retour au pouvoir, pour revoir le poste d'AG. «Il doit être un avocat, totalement indépendant, qui a pratiqué pendant au moins 15 ans au Barreau», a affirmé Navin Ramgoolam.

L'ancien Premier ministre est revenu sur la nomination du nouvel AG. «Je ne connais pas Maneesh Gobin mais j'espère qu'il ne fera pas les mêmes erreurs que Ravi Yerrigadoo, le pire AG que nous avons eu.» Il a, dans la foulée, félicité l'express pour le travail accompli dans l'affaire de blanchiment d'argent allégué, ayant conduit à la démission de Ravi Yerrigadoo.

Le leader des Rouges a également affirmé que le Parti travailliste (PTr) compte aller seul aux prochaines élections générales. Il dit aussi qu'il ne craint pas une alliance MMM-MSM. «Cette alliance n'est pas impossible, mais elle ne me fait pas peur.»

Abordant l'élection partielle du no 18, Navin Ramgoolam se demande pourquoi le gouvernement semble réfractaire à mettre un candidat. En lançant une boutade sur le 17 décembre, date de la crémation de SSR : «nou ava bril zot (NdlR, l'alliance gouvernementale) sa zour lamem !»

Ile Maurice

Condamné à 34 ans de prison - Peroomal Veeren bénéficie d'une remise de peine de cinq ans

L'information est confirmée par l'avoué Pazhany Rangasamy. Peroomal Veeren a… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.