19 Septembre 2017

Comores: France - Bientôt des visas gratuits entre les Comores et Mayotte

Les visas entre les Comores et Mayotte, île française de l'archipel soumis à une forte pression migratoire, seront bientôt gratuits. C'est ce qu'a annoncé, lundi 18 septembre 2017, le ministère français des Affaires étrangères.

Rendre gratuits les visas entre les Comores et Mayotte, territoire ultrapériphérique de l'Union européenne depuis 2014 et 101e département français depuis 2011, a plusieurs objectifs selon le Quai d'Orsay.

Il s'agit de tarir les passages illégaux, de lutter efficacement contre le trafic d'êtres humains et de sécuriser les liaisons maritimes et aériennes, explique le ministère des Affaires étrangères.

Les contrôles normaux aux frontières seront exercés, assurent en même temps les autorités françaises, qui ont pris aussi la décision de rouvrir rapidement l'antenne consulaire sur Anjouan, l'île des Comores la plus proche de Mayotte.

Les visas devraient être délivrés aux ressortissants comoriens de façon sécurisée et pour des raisons légitimes. Par exemple, dans le cadre du regroupement familial ou encore de la formation professionnelle.

Les Comores ne sont qu'à 70 kilomètres des côtes de Mayotte. Depuis 1995, près de 10 000 migrants comoriens ont péri en mer lors de traversées sur des embarcations de fortune, appelés les « kwassa-kwassa ».

Comores

Bras de fer des routiers autour de la vignette automobile

Une grève des transports en commun paralyse l'île de Grande Comore. A deux mois de la fin de… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.