19 Septembre 2017

Sénégal: Santé maternelle - 88% des structures sanitaires dispensent des consultations prénatales

L'enquête a confirmé une amélioration de la disponibilité des services de santé maternelle.

Si l'on se réfère au rapport, dans l'ensemble 88% de toutes les structures de santé offrent des services de consultation prénatale (Cnp), 81% offrent des services d'accouchement normal et 5% fournissent des services liés à des césariennes.

« Huit sur dix structures (80%) offrent des CPN et des services d'accouchement normal.

Seulement, 4 % offrent tous les trois services de santé maternelle. La disponibilité de ces trois services est beaucoup plus élevée dans les hôpitaux (66%) », indique l'enquête.

L'autre point d'assurance, c'est la progression de l'indicateur lié à l'accès aux soins prénataux.

Ce taux est passé de 82% en 2005 à 96% en 2016. « La quasi-totalité (96%) des femmes de 15-49 ans ayant eu une maison une naissance vivante au cours des cinq dernières années ont reçu au moins une visite prénatale par un prestataire formé (médecin, sage-femme ou infirmière).

Cette proportion a augmenté de 82 % en 2005 à 96 % en 2016 », renseigne l'enquête.

Sénégal

23 nouveaux experts comptables versés dans le marché de l'UEMOA

Le marché de l’Union économique monétaire ouest africain (Uemoa) vient de s’enrichir de… Plus »

Copyright © 2017 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.