19 Septembre 2017

Cameroun: Dr Dohbit Sama "L'abstinence peut dégrader la qualité du sperme"

Le gynécologue en service à l'Hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé indique les causes de l'infertilité.

Quand parle-t-on d'infertilité dans un couple?

On parle d'infertilité dans un couple lorsque les partenaires sont dans l'incapacité d'obtenir et de mener une grossesse à terme. Si un couple entretient des relations sexuelles normales régulièrement (trois à quatre fois par semaine) que la femme ne tombe enceinte, on peut dire qu'il y a un problème d'infertilité. J'entends par normale, un rapport qui se déroule par voies sexuelles avec une éjaculation à l'intérieur du vagin. Quand on constate qu'il n'y a pas de grossesse, les investigations peuvent commencer. Il faudra savoir si la cause est liée à la femme ou à l'homme ou bien les deux partenaires

Quelles peuvent être les causes?

Les causes ont des origines multiples. Nous avons les causes masculines, féminines, celles liées aux deux conjoints (la pression sociale, la disponibilité, l'incompatibilité) et celles dites inconnues. Il existe deux grands types d'infertilité (primaire et secondaire). Le premier type concerne la femme qui n'a jamais conçu et le second se présente lorsqu'une femme a accouché, et plus tard elle ne peut plus procréer. Ce dernier cas englobe celles qui font des fausses couches ou des avortements (une grande causée d'infertilité). L'âge avancé de la femme peut aussi poser problème. La période de procréation va de 15 à 49 ans. Le bon moment de procréation de la femme est avant la trentaine. Passée cette période, le potentiel de procréation commence à baisser. Dans la quarantaine, ses chances de conception sont autour de 10%

Qu'en est-il de l'homme?

Chez l'homme, la diminution du potentiel va se jouer sur ses fonctions érectiles. L'andropause s'installe tardivement. Mais, il peut avoir des difficultés à avoir une érection ou une éjaculation normale, à cause par exemple de certaines anomalies chirurgicales comme une prostatectomie ou des infections. En plus, après cinq jours d'abstinence, la qualité du sperme se dégrade. Il doit être actif, parce qu'un homme qui reste pendant plus d'un mois sans avoir des rapports sexuels n'a pas un spermogramme optimal

Peut-on la prévenir?

Le meilleur traitement est la prévention. Elle commence à la base par une éducation responsable des adolescents. Toute femme ou homme en âge de procréer ou pas devrait avoir une méthode de contraception. Il est conseillé également de faire une consultation pré-conceptionnelle. Elle permet de détecter des infections ou des anomalies. En Afrique, 20% des couples sont touchés.

Cameroun

Le dur combat des familles des victimes un an après la catastrophe ferroviaire d'Eséka

Le 21 octobre 2016 le déraillement d'un train provoquait la mort de 79 personnes au Cameroun. Un an après… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.