19 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Joseph Kabila a ouvert la conférence sur la paix, la réconciliation et le développement à Kananga

Photo: Radio Okapi/Photo Joel Bofengo
Scènes de joie dans les rues de Kananga après la publication des résultats de l'Examen d'Etat-2017.

Le chef de l'Etat a ouvert, ce mardi 19 septembre à Kananga, la conférence sur la paix, la réconciliation et le développement dans l'espace kasaïen. Pour Joseph Kabila, ces assises se proposent de « baliser le chemin pour le rétablissement d'une paix durable dans cette partie du pays », qui a connu des violences liées au phénomène Kamuina Nsapu.

Cette conférence sur la paix doit se clôturer jeudi.

Ce forum a été réclamé depuis plusieurs mois par des personnalités politiques et des acteurs associatifs de la région du Kasaï. L'objectif de la rencontre est de mettre ensemble toutes les personnes concernées pour discuter de la crise que le Kasaï a connue.

Congo-Kinshasa

La RDC est le pays d'Afrique qui compte le plus de déplacés internes

Selon un rapport publié la semaine dernière par l'Observatoire des situations de déplacement… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.