19 Septembre 2017

Afrique: Le secrétaire-général de l'ONU pointe sept "Menaces" à la cohésion mondiale

New York — Le secrétaire-général des Nations Unies, António Guterres, a énuméré mardi un ensemble de sept "menaces" auquel le monde fait actuellement face, et qui, selon lui, pourrait occasionner la désintégration du concept de communauté globale.

Intervenant à l'ouverture de la 72e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, le haut fonctionnaire onusien a commencé par citer la menace nucléaire, le terrorisme, les conflits non résolus, la violation du droit international humanitaire et les changements climatiques.

Poursuivant son discours, António Guterres a cité les inégalités, le contrat social, la sécurité (ou guerre), la cybernétique et les mobilités humaines comme étant d'autres menaces qui minaient les fondements des sociétés.

Quant à la menace globale du terrorisme, le secrétaire-général, plaidant pour une solution pacifique du problème, s'est réjoui du fait que les Nations Unies aient approuvé récemment une initiative d'António Guterres proposant la création d'un Bureau onusien contre le Terrorisme.

"Le terrorisme, ruinant les sociétés, continue à causer un nombre croissant de morts et de dévastations, à déstabiliser les régions et à dévier les énergies d'activités plus productives", a-t-il souligné.

Guterres a annoncé la convocation, en l'an 2018, de la première conférence des chefs des Agences anti-terroriste des Etats membres, visant à définir un nouveau Partenariat International contre le Terrorisme.

En ce qui concerne les conflits non résolus et les violations systématiques du droit international humanitaire, le secrétaire-général a affirmé que seules des solutions pacifiques pourraient rétablir la paix en Syrie et au Yémen, au Soudan du Sud jusqu'au Sahel, et en Afghanistan.

"Les Nations Unies sont en train d'établir des partenariats plus étroits avec les Organisations régionales importantes, telles l'Union Africaine, l'Union Européenne, la Ligue Arabe et l'Organisation de Coopération Islamique, qui permettront d'être plus efficaces à négocier la paix dans le monde", a-t-il ajouté.

Le représentant de l'Angola à l'Assemblée générale de l'ONU, où participent de nombreux chefs d'Etat africains, prendra la parole lundi prochain, indique le calendrier de cet événement dont copie est parvenue à la presse.

Angola

Foot/D1 - Petro s'incline devant Sagrada Esperança

L'équipe de Petro de Luanda a été battue dimanche, à Dundo, face au Sagrada Esperança… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.