20 Septembre 2017

Sénégal: Le collectif Lamine Diack lance une pétition de soutien

Photo: Africa Top Sports
Lamine Diack

Au Sénégal, le collectif Lamine Diack a été lancé mardi 19 septembre. L'ancien président de la fédération internationale d'athlétisme, soupçonné de faits de corruption, est mis en examen en France. Depuis deux ans, privé de son passeport, il n'a pas le droit de quitter l'hexagone. Son fils, Papa Massata Diack, également cité dans ce dossier, est lui au Sénégal et refuse de répondre aux convocations de la justice française. Le collectif appelle les Sénégalais à signer une pétition pour permettre à Lamine Diack de pouvoir se déplacer librement.

Une prière pour ouvrir ce point presse, comme si Dieu était désormais le seul moyen pour venir au secours de Lamine Diack. Sportifs, politiques, amis ont fait le déplacement ce mardi.

« Nous voulons que la justice française, dans un souci d'humanité, puisse permettre à Lamine Diack de regagner son pays », explique le porte-parole du jour, Majib Sene.

Autre acteur de ce collectif de solidarité pour Lamine Diack, qui est soupçonné en France de corruption, Mamadou Koumé, qui rappelle que l'ex-numéro un de l'athlétisme mondial a des soutiens partout. « Il s'agira pour le collectif de recueillir un maximum de signatures à travers le Sénégal, à travers l'Afrique, à travers le monde. Et ensuite nous remettrons cette pétition aux autorités de notre pays », détaille-t-il.

Dans cette affaire judiciaire Lamine Diack, un autre personnage est cité, Papa Massata, le fils. Basé au Sénégal, sous le coup d'un mandat d'arrêt international et que la justice française aimerait entendre.

Pour Majib Sene, Lamine et Papa Massata Diack, ce sont deux dossiers différents. « Le cas de Papa Massata, dans ce cadre précis, ne nous intéresse pas. Nous, c'est la libération de Lamine Diack qui nous intéresse », insiste-t-il.

Le collectif de soutien à Lamine Diack attend désormais des autorités du Sénégal qu'elles fassent pression sur l'Etat français.

En savoir plus

Affaire Lamine Diack - Coïncidences troublantes d'une enquète «biaisée»

Et si l'affaire Lamine Diack ne serait qu'une «diversion», un «toc» pour effacer des annales de… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.