19 Septembre 2017

Guinée: L'opposition réclame le respect strict de l'accord politique du 12 octobre 2016

Les acteurs politiques guinéens engagés au dialogue inter-guinéen ont signé en Octobre 2016 un accord politique, afin de parvenir à un apaisement du climat socio-politique en Guinée.

Le document de sortie de crise politique interne, considéré comme un document historique, a été paraphé par les acteurs politiques de l'opposition, les représentants de la majorité présidentielle, de la société civile et par les représentants de la communauté internationale dont l'UE, la CEDEAO, l'OIF, les Nations Unies.

L'accord recommande l'application des conclusions des précédents dialogues politiques, l'audit du fichier électoral, la réforme de la Commission électorale nationale indépendante (CENI, organe chargé d'organiser les élections en Guinée) pour avoir une CENI plus technique que politique.

Selon le porte-parole du FAD, Aboubacar Sylla : « cet accord politique signé par toutes les parties prenantes doit être appliqué dans toutes ses dispositions.

Une des dispositions de cet accord c'est bien la réforme de la CENI, pour en faire une CENI beaucoup plus technique que politique qui va être plus neutre plus impartiale, plus compétente en manière de gestion des processus électoraux ».

Pour l'honorable Aboubacar Sylla, « cette disposition demeure, ce n'est pas parce que nous recevons la visite des membres de la CENI que nous renonçons à une disposition acquise de haute lutte dans le cadre d'un dialogue politique qui a abouti à un accord qui a été signé par la mouvance, l'opposition, le gouvernement, la CENI elle-même, la Société Civile et par la communauté internationale... », a rappelé le parlementaire après la visite des membres de la CENI à son siège.

Guinée

Les commerçants guinéens face à une vague d'enlèvements

La quiétude et la sérénité ont laissé place à la peur chez les… Plus »

Copyright © 2017 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.