19 Septembre 2017

Sénégal/Cote d'Ivoire: Tournoi Ufoa - Les Lions locaux visent les demi-finales

Photo: facebook
UFOA Ghana 2017

La sélection locale du Sénégal joue cet après-midi son avenir dans le tournoi de l'Ufoa. Relancés dimanche après un faux pas d'entrée contre le Niger, les Lions n'ont plus droit à l'erreur cet après face à la Côte d'Ivoire.

Les demi-finales sont à la portée des hommes de Moustapha Seck qui a salué « l'envie, la solidarité et la lucidité » dont ses joueurs ont fait montre lors de leur large victoire (4-0) contre celle du Bénin, ce dimanche pour leur 2e match dans la poule B.

Après une entrée ratée contre le Mena du Niger (1-2) vendredi dernier, les Lions se sont ressaisis avant-hier face aux Ecureuils du Bénin. Un large succès (4-0) qui relance les protégés du coach Moustapha Seck dans la course. « Il y a eu plus de solidarité, de la concentration et de la lucidité au cours de cette rencontre », a indiqué le technicien sénégalais rappelant que rien n'est encore fait dans ce groupe de qualification. « La compétition est loin d'être terminée, nous allons, dès ce soir (dimanche), évaluer le contenu et voir ce qui doit être amélioré pour le prochain match », a-t-il fait savoir, rappelant qu'il faut toujours améliorer pour espérer aller de l'avant. « Même si c'est un large score, il y a encore des choses perfectibles pour corriger avant de jouer contre la Côte d'Ivoire (aujourd'hui) », a ajouté le sélectionneur sénégalais qui s'est réjoui de la bonne réaction de ses joueurs après la défaite (1-2) concédée contre le Niger lors du premier match. « Le Sénégal est présent dans cette compétition pour jouer au moins les demi-finales » a poursuivi Moustapha Seck.

En tout cas, avec ce résultat, l'espoir est permis. Le Niger, leader du groupe B, tenu en échec (0-0) par la Côte d'Ivoire n'a qu'un point d'avance (4 points, +1) sur le Sénégal, deuxième du grouper B avec 3 points (+3). Le Bénin, 3e compte 3 points (-3) et la Côte d'Ivoire 1 point (-1) est lanterne rouge. Ce sont les deux premiers de la poule qui joueront les demi-finales de la compétition. Le sélectionneur de l'équipe locale de football du Sénégal, Moustapha Seck, a déjà peaufiné sa stratégie pour ce dernier de poule contre les Ivoiriens. Il trouve que "les complicités" entretenues entre les joueurs dans les clubs peuvent être "un grand apport" en sélection nationale. C'est surtout le cas quand il faut mettre sur pied son schéma de jeu dans un tournoi semblable à celui de l'Union des fédérations ouest-africaines (Ufoa), "où le temps est compté", selon Seck.

"Il est vrai que ça aide beaucoup, les complicités tissées en club", a commenté le technicien sénégalais, interrogé sur les changements apportés dans son effectif entre les matchs de vendredi, contre le Niger (1-2), et de dimanche, contre le Bénin (4-0). "Avec en attaque Moussa Djité et Erasme Badiane, il était clair que je mettais en avant deux joueurs ayant l'habitude d'évoluer ensemble en attaque, à Niary Tally", a-t-il expliqué à l'Aps, rappelant avoir bénéficié des mêmes apports en éliminatoires du Championnat d'Afrique des nations 2016, contre la Gambie, lorsqu'il a titularisé en attaque Mamadou Niang et Abdoulaye Ba. "Et ce n'est pas seulement en attaque.

Chaque fois que c'est nécessaire, on met en avant ces complicités qui facilitent la tâche", a souligné Moustapha Seck. Il loue "le bon feeling" entre l'ancien joueur de Diambars, Abdoulaye Diène, actuellement à la Sonacos, et Elimane Cissé, le milieu défensif de Diambars. "Auparavant, j'ai joué aussi sur la complémentarité entre Mohamed Kane et Sidy Bara Diop de Génération Foot", a ajouté Seck. Le sélectionneur de l'équipe locale du Sénégal estime que ses joueurs "ont pris bonne note" de leur défaite contre le Niger (1-2), ce qui, selon lui, leur a permis d'aborder dans les meilleures conditions le match contre le Bénin. "Nous avons eu plus de solidarité, de lucidité et de réussite hier (dimanche)", a-t-il dit, rappelant que les Lions locaux ont été "très gourmands" durant les derniers instants du match contre le Niger. "Ils ont refusé de se satisfaire d'un match nul", a fait remarquer Seck. Il estime que le Sénégal doit faire valoir ses arguments pour faire "un très bon résultat", contre la Côte d'Ivoire. Les coups d'envoi des matchs Sénégal-Côte d'Ivoire (Cape Coast) et Niger-Bénin (Ndoum Stadium) seront donnés à 18 heures Gmt.

En savoir plus

Tournoi UFOA - Le gardien des Super Eagles dit "rester sous pression"

Le gardien titulaire des Super Eagles du Nigeria, Ezenwa Ikechukwu, a indiqué que le tournoi de l'UFOA (Union des… Plus »

Copyright © 2017 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.