19 Septembre 2017

Burkina Faso: Visite des infrastructures sportives du 11 Décembre

Le ministre des Sports et des Loisirs et ses cadres sont allés s'imprégner de l'état d'avancement des travaux des infrastructures sportives de la région du Sud-Ouest qui abritera les prochaines festivités du 11-Décembre.

Sept sites d'infrastructures sportives ont été visités à Gaoua, Diébougou, Dano et Batié les 15 et 16 septembre derniers. C'est en compagnie du Gouverneur M. Tagsséba Nitièma et des autorités de la région que les quatre sites de Gaoua ont connu le passage de la délégation ministérielle.

Sans infrastructures sportives de qualité, aucun pays ne peut prétendre développer convenablement son sport.

C'est cette vision, annoncée dans le programme du Président du Faso, ainsi que celle de la politique nationale des sports et des loisirs, en passant par le PNDES, qui détermine les actions majeures du gouvernement. C'est dans cette logique que s'inscrit la présente visite de terrain du ministre des Sports et des Loisirs dans le Sud-Ouest.

La visite a commencé par le stade régional de Gaoua, plus grand chantier sportif, qui est très attendu par les populations. A ce niveau, les grands engins et les bennes sont à pied d'œuvre. La surface est en plein nivellement tandis que les travaux à l'intérieur de la tribune officielle sont en cours d'exécution.

En attendant la grande clôture, la toiture et la pose du gazon synthétique, le docteur Taïrou Bangré et le gouverneur ont fait des suggestions aux chargés de la maîtrise d'ouvrage et aux entrepreneurs afin que les travaux répondent fortement aux attentes des usagers.

Cette visite de terrain a donc permis aux autorités de prendre le pouls de la situation et surtout d'insister sur les délais à respecter, car le taux d'exécution des travaux n'ont pas encore franchi la barre de 20%.

Monsieur Dramane Ouédraogo, le représentant de la direction générale de l'Architecture, de l'Habitat et de la Construction, estime que « les travaux se déroulent bien et les délais seront respectés car, la pose du gazon et la clôture ne prendront pas beaucoup de temps ».

La délégation a ensuite enchaîné avec la visite de l'espace réservé au plateau omnisports de la Cité des Forces vives, celui de l'école A et B de la ville qui verra l'ancien plateau omnisports réhabilité et le dernier espace au sein de la direction régionale des Sports et des Loisirs qui aura aussi un nouveau plateau et une arène de lutte.

La visite s'est poursuivie l'après-midi du vendredi 15 septembre, au stade provincial de Diébougou qui sera également réhabilité en plus d'un plateau omnisports qui sera offert à la population.

Les travaux ont également démarré au stade. Les autres plateaux omnisports de Batié et de Dano qui débuteront très prochainement, ont vu le passage des directeurs techniques du département pour s'assurer du démarrage effectif des travaux.

« Nous sommes confiants que les œuvrages seront rendus dans les délais, compte tenu de l'état de réalisation des travaux après un mois. Cette visite nous a permis de nous rassurer » dira le gouverneur Tabsséba Nitiema à l'issue des visites.

Quant au ministre Bangré, « l'essentiel reste des infrastructures de qualité conformément au cahier des charges, afin de faire plaisir aux populations bénéficiaires ».

C'est pourquoi, il a eu un entretien général avec l'ensemble des entrepreneurs et acteurs des différents chantiers, pour que la concertation puisse aider la diligence des travaux.

Burkina Faso

Forum régional du Centre sur la sécurité - Pour la fusion de la police et de la gendarmerie

En prélude au Forum national sur la sécurité prévu du 24 au 26 octobre 2017, des fora… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.