20 Septembre 2017

Cote d'Ivoire: Crise de l'école ivoirienne - Le président de l'Eglise protestante méthodiste appelle les étudiants à la retenue

Révérend Dr Richmond Seth Boto, le nouveau président de l'Eglise protestante méthodiste de Côte d'Ivoire a animé une conférence de presse le jeudi 14 septembre 2017 dans la commune de Koumassi au temple Eben Eze d'Abia-Koumassi. Il a promis la réunification de l'Eglise.

Dr Richmond Seth Boto a placé son mandat sous le signe de la réconciliation et la réunification des fidèles de l'Eglise protestante de Côte d'Ivoire.

« À ce propos, il convient de noter que l'Eglise protestante méthodiste de Côte d'Ivoire reste attachée à cet objectif pertinent. Malgré les échecs à répétition dans le passé, elle garde la ferme assurance que les deux branches du méthodisme en Côte d'Ivoire se retrouveront dans un dialogue inclusif pour trouver en elles-mêmes les ressources nécessaires du règlement de leur crise. Car, ce qui les divise est moins fort que ce qui les unit, à savoir Jésus-Christ».

Pour atteindre cet objectif d'union, l'homme de Dieu entend se donner les moyens pour y parvenir. « Pour les besoins de la cause, l'actuel bureau de la conférence ne se résignera pas. Il mettra tout en œuvre pour engager les démarches nécessaires, à l'intérieur comme à l'extérieur pour la réconciliation et la réunification des méthodistes en Côte d'Ivoire. Ce sera pour lui un signal fort au pays et au monde entier à l'instar de l'Eglise protestante méthodiste du Bénin, qui depuis le 02 juillet dernier, a su se réconcilier et se réunifier par la grâce de Dieu », s'est rassuré le président de l'EPMCI.

Abordant l'actualité nationale, le Révérend Richmond Seth a déploré l'insécurité liée au phénomène des microbes. Sur ce chapitre, il a invité le Gouvernement ivoirien à s'employer sans relâche afin d'endiguer ce fléau, facteur de psychose au sein des populations.

« Depuis un certain temps, notre pays traverse une crise sécuritaire due aux attaques répétées des postes de police et de gendarmerie, des personnes et leurs biens, par des groupes armés et des microbes. Ce climat d'insécurité jette du trouble au sein des populations et inquiète les opérateurs économiques».

Il n'a pas manqué de féliciter l'Etat ivoirien pour les actions déjà entreprises dans le sens de combattre ce phénomène. « C'est le lieu d'encourager le Gouvernement qui a pris la mesure de la situation et qui est en train d'y apporter des solutions. A ce propos, je pense qu'il ne faut pas baisser les bras et le niveau de vigilance. Tout doit être mis en œuvre pour redonner confiances aux populations et aux investisseurs, de façon durable, pour le développement et la croissance sans discontinuité de notre pays ».

Au niveau de la crise qui secoue l'école actuellement, Dr Richmond Seth a invité les associations estudiantines à s'éloigner de la violence et privilégier le dialogue.

« C'est aussi le lieu d'appeler les associations estudiantines à la retenue et à la concertation dans l'objectif bien visé de l'intérêt supérieur du monde estudiantin et scolaire et de la nation », a-t-il conseillé.

Cote d'Ivoire

Surveillance du marché - 100 missions effectuées en dix mois

Le ministère du Commerce a fait le point sur ses activés. Il est satisfait du ravitaillement en produits,… Plus »

Copyright © 2017 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.