20 Septembre 2017

Madagascar: Manifestation des taxis - Embouteillage monstre dans la capitale

Les membres du syndicat des taxis-villes ont occupé l'avenue de l'indépendance. Lelong file des taxis a provoqué de longs files d'autres véhicules.

Chose promise, chose due. Les membres regroupés dans le syndicat des taxis-villes se sont réunis hier au boulevard de l'Europe pour lancer leur manifestation. Pour rappel, cette dernière consistait en une caravane partant dudit boulevard pour parcourir une partie de la capitale.

Ainsi, les 138 véhicules qui ont participé à la manifestation ont occupé et immobilisé une partie des routes traversées durant un certain temps au grand dam des usagers. Conséquence, des embouteillages à n'en pas finir dans de nombreux quartiers de la ville des milles.

La journée d'hier a permis d'observer que dans cette « guéguerre » entre la CUA et les taxis-villes, les usagers sont les premières victimes.

Madagascar

Des Malgaches prêts à faire face à l'épreuve de la peste

L'épidémie de peste s'est maintenant bien installée dans le quotidien des Malgaches. Ces derniers… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.