20 Septembre 2017

Togo: Nouvelles manifestations pour et contre la réforme constitutionnelle

Au Togo, la réforme de la Constitution sera soumise à un référendum. Le projet de loi du gouvernement a été voté ce mardi 19 septembre à l'Assemblée nationale.

Cette réforme limite à deux le nombre de mandats du chef de l'Etat et instaure un scrutin présidentiel à deux tours. Mais l'opposition estime que le texte ne va pas assez loin. La crise politique n'est donc toujours pas résolue.

L'opposition manifeste ce mercredi 20 septembre en espérant réunir autant de monde qu'il y a quinze jours. En tout, 14 partis sont mobilisés dont le PNP de Tikpi Atchadam et l'ANC de Jean-Pierre Fabre.

Les cortèges ont démarré en tout début d'après-midi avec une particularité cette fois-ci : les opposants défilent sur trois parcours différents. Trois itinéraires dans Lomé.

Des manifestations aussi dans d'autres villes du Togo, comme Sokodé ou Bafilo pour réclamer, une fois encore, le départ du chef de l'Etat et le retour à la Constitution de 1992 qui entraînerait toute une série de réformes institutionnelles au Togo.

Le parti au pouvoir se mobilise également aujourd'hui

La majorité elle aussi réunit ses militants. La marche commence timidement, avant un rassemblement en présence de certains membres du gouvernement.

Le parti au pouvoir défend sa réforme, le projet de loi voté hier par les députés, en l'absence de l'opposition qui le considère insuffisant, cette réforme devrait être soumise à référendum dans quelques mois.

Togo

Quand la rue gronde irrésistiblement...

Ils étaient nombreux, vendredi dernier, à prendre d'assaut les rues de Cotonou pour siffler leur premier… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.