20 Septembre 2017

Sénégal: Aliments impropres à la consommation - La FAO sensibilise les autorités locales

Un atelier d'élaboration du plan national de réponse aux urgences de sécurité sanitaire des aliments, s'est tenu hier, mardi, à Dakar. La Fao a organisé cette rencontre à l'attention des autorités locales.

Dans un souci de réduire sensiblement les dégâts collatéraux causés par les aliments impropres à la consommation, l'Organisation des nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (Fao) a organisé hier, mardi 19 septembre, à Dakar, un atelier d'élaboration du plan national de réponse aux urgences de Sécurités sanitaires des aliments (Ssa). Ce, à l'attention des autorités locales.

Reda Lebtahi, représentant intérimaire de la Fao au Sénégal dans son discours souligne : «les toxi-infections d'origine alimentaires peuvent conduire à des situations d'urgence qui peuvent aboutir à des conséquences alarmantes sur la santé des populations, sur l'économie nationale par rapport à la stabilité des prix et la fermeture des marchés d'exportation» Selon lui, «elles (maladies) affectent également les moyens de subsistance des populations et la sécurité alimentaire du fait de la diminution du volume des denrées alimentaires disponibles ainsi que l'accès à ces denrées».

Toutefois, le représentant de préciser que l'élaboration du Projet des renforcements de la capacité de surveillance, d'alerte rapide et de préparation à la gestion des urgences de sécurité sanitaire dans la région de l'Union économique monétaire ouest africain (Uemoa), et de mise en œuvre au Sénégal, «s'est faite de manière participative autour de la plateforme multisectorielle et pluridisciplinaire que constitue le dynamique comité national du codex alimentarius (Cnca)».

Rappelons qu'à l'échelle mondiale, bon nombre de personnes meurent faute d'une bonne alimentation, particulièrement dans les pays en développement. Au Sénégal, les aliments impropres à la consommation continuent de faire des ravages. Cet état de fait est accentué par de nombreux facteurs au nombre desquels la prolifération des aliments vendus sur la voie publique, les changements notés dans les modes de préparation, de transformation, de conditionnement, de conservation et de transport.

Sénégal

La crise israélo-palestinienne mobilise au Sénégal

Comme dans de nombreuses villes du continent, un rassemblement a été organisé à Dakar ce… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.