20 Septembre 2017

Togo: 'La constitution de 1992 n'était pas bonne'

Fambaré Ouattara Natchaba, professeur de droit et ancien président de l'Assemblée nationale, livre son analyse sur les revendications de l'opposition concernant un retour à la constitution de 1992.

Selon lui, le texte de l'époque n'était pas bon en ce sens qu'il avait été taillé sur mesure en faveur d'un individu, en l'occurrence Joseph Koffigoh qui souhaitait se présenter à la présidentielle.

M. Natchaba y voit également d'autres défauts. 'La constitution de 1992 n'était ni vraiment présidentielle, ni vraiment parlementaire. Donc source de conflits entre un président et un Premier ministre doté de tous les pouvoirs'.

La constitution avait été révisée en 2002 pour 'harmoniser les lignes'.

Fambaré Ouattara Natchaba estime avoir la solution à la crise politique que traverse le pays.

'Jean-Pierre Fabre en tant que chef de file de l'opposition doit aller voir avoir le chef de l'Etat et lui dire voilà ce que je pense et vous quel est votre position ? Il n'a qu'à négocier pour trouver une solution plutôt que d'appeler les gens à manifester constamment'.

L'adoption du projet de réformes constitutionnelles est nécessaire, estime l'ancien président de l'Assemblée qui prévient que 'la stratégie qui consiste à vouloir exclure ou chasser quelqu'un ne marchera jamais'.

Togo

Sortir de l'Ornière Aujourd'hui ou Attendre Encore 27 Ans : Les Erreurs à Eviter ?

Lorsque l'on analyse clairement la situation de notre pays et les événements qui le marquent, on est… Plus »

Copyright © 2017 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.