20 Septembre 2017

Cameroun: Recyclage - Des déchets plastiques aux tuiles

L'idée est d'une structure de la place qui met un accent sur la protection de l'environnement.

Malgré les efforts conjugués des pouvoirs publics et de certaines Ong environnementales, les déchets plastiques restent une préoccupation à Douala. Dans la capitale économique, de nombreux drains sont obstrués par des bouteilles en plastique.

Dans les marchés, les commerçants continuent de vendre des sachets à ciel ouvert, ou d'emballer à l'aide de ces produits interdits. Ensuite, ils vont gonfler l'ardoise des déchets urbains... Une entité de la place, en l'occurrence « Bocom Recycling », a décidé de s'attaquer au problème en donnant une seconde vie au plastique usagé. Par sa transformation en tuiles, pour recouvrir les charpentes.

Il y a quelques jours, l'entreprise installée dans la zone industrielle de Bonabéri (Douala IV) a procédé à la présentation officielle de ce produit qu'elle veut écologique. Pour le directeur général de la structure, Fidèle Nguéla, l'ambition ici est de répondre à un besoin, celui de la gestion des déchets plastiques, et de contribuer, auprès du gouvernement, à la protection de la nature. « Nous faisons dans le traitement des déchets en général. Nous avons commencé par les huiles usagées, par la suite nous avons été confrontés à d'autres déchets tels que les batteries électriques.

Une étude a d'ailleurs montré qu'une seule batterie polluait 400m2 de surface cultivable. Après les batteries, nous avons décidé de traiter aussi les déchets plastiques ». Lorsque les déchets plastiques collectés arrivent, l'on procède d'abord au tri en deux catégories : plastiques souples et solides. La seconde étape consiste à les broyer pour obtenir un pourcentage de plastique dur et souple sous forme de granulés.

Le produit recueilli est mis dans un thermo-mélangeur avec du sable (le thermo-mélangeur est un appareil qui permet de faire une fusion à une température bien définie).

Le mélange obtenu sous forme de pâte est reversé dans une presse hydraulique puis, est compacté à l'aide des moule pour en sortir le produit fini, que sont les tuiles. Il faut deux minutes environ pour sortir une tuile, tout en respectant la teneur des différents éléments qui participent à la fabrication.

L'activité étant à ses débuts, le promoteur ne dispose pas encore de chiffres relatifs à une production mensuelle par exemple.

Cameroun

NBA - Le Camerounais Luc Mbah a Moute blessé à une épaule

Très utile pour Mike D'Antoni, notamment sur le plan défensif, Luc Mbah a Moute a fait très peur… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.