20 Septembre 2017

Cameroun: 72e Assemblée générale de l'Onu - Au cœur du débat

Le débat général s'est ouvert hier à New York en présence du président de la République, qui conduit la délégation camerounaise à ces travaux.

C'est la tête haute, le visage radieux et le pas assuré, que le président de la République, Paul Biya, a fait son entrée hier peu avant 9 h (14 h à Yaoundé) dans la mythique salle de l'Assemblée générale du palais de verre de Manhattan. En compagnie de ses pairs venus des quatre coins du monde, le chef de l'Etat a pris part à l'ouverture de la 72e Assemblée générale des Nations unies.

Le débat général qui se déroule autour d'un thème choisi à l'avance, offre aux leaders du monde une tribune où ils ont l'opportunité d'exposer en mondovision leurs vues et de faire des propositions pour améliorer la marche du monde. Le thème des travaux de la session en cours il convient de le rappeler, est : « Priorité à l'être humain : paix et vie décente pour tous sur une planète préservée ». L'ouverture du débat général hier a été l'occasion pour le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, de dresser un bilan de la situation internationale depuis qu'il a accédé à ses fonctions, le 1er janvier 2017.

Après avoir recensé les maux qui minent le monde : terrorisme, migrations, changement climatique, cybercriminalité, menace nucléaire... , Antonio Guterres a appelé à une solidarité des Etats, aux actions en synergie pour inverser la tendance actuelle. Même son de cloche pour le président de la 72e Assemblée générale Miroslav Lajcak, qui a insisté sur le fait que la communauté internationale ne doit ménager aucun effort pour trouver une solution durable au casse-tête des migrations.

Le président du Brésil, Michel Temer, qui a eu le privilège d'ouvrir le ballet des pays membres, a également insisté sur la nécessaire solidarité qui doit prévaloir dans la quête des solutions aux problèmes auxquels le monde fait face.

Le président du pays hôte, Donald Trump, a quant à lui mis l'accent sur l'impératif de punir les Etats qui violent le droit international. Une allusion à peine voilée à la Corée du Nord.

Paul Biya en vedette vendredi

Le président de la République a suivi attentivement toutes ces interventions en attendant son passage vendredi à la tribune onusienne, où il portera la voix du Cameroun avec son franc parler habituel.

La journée du chef de l'Etat n'a pas été de tout repos hier. C'est ainsi qu'en mi-journée, peu après la séance d'ouverture du débat général, le chef de la diplomatie camerounaise a pris part au déjeuner officiel offert par Antonio Guterres en l'honneur des chefs d'Etat et de gouvernement. Un peu plus tôt, autour de 8 h, le Secrétaire général des Nations unies avait déjà offert une réception de bienvenue à ses hôtes. Des opportunités que le président Paul Biya et ses pairs ont sans doute saisies, pour échanger en toute convivialité sur des questions d'intérêt commun.

Dans l'après-midi, la délégation camerounaise a pris part au sommet de lancement du Pacte mondial sur l'environnement, présidé par le chef de l'Etat français Emmanuel Macron. Ce Pacte vise entre autres à booster la lutte contre les changements climatiques qui n'épargnent aucune région du monde.

L'autre rendez-vous que le Cameroun a suivi avec une attention particulière, en raison des incidences que la situation sociopolitique de ce pays a chez nous, c'est la réunion de haut niveau sur la République centrafricaine. Elle était co-présidée par le Secrétaire général des Nations unies, le président centrafricain et le président de la Commission de l'Union africaine.

La journée du président Paul Biya s'est terminée par une réception offerte à 19h par le président des Etats-Unis d'Amérique et Madame Melania Trump en l'honneur des chefs d'Etat et de gouvernement et leurs conjoints. La réception a eu pour cadre l'hôtel Lotte New York Palace, où séjournent Paul et Chantal Biya.

Cameroun

Anglophone - Nouveaux combats meurtriers entre armée et séparatistes

De nouveaux affrontements ont éclaté entre des militaires et des assaillants présentés comme… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.