20 Septembre 2017

Cameroun: Grincements de dents des ouvriers sur le chantier de l'autoroute Yaoundé-Douala

Les ouvriers en activité sur le chantier de construction de l'autoroute Yaoundé-Douala sont en colère contre la société China First Highway Engineering Company (CFHEC), qui réalise les travaux. Ils dénoncent officiellement les licenciements qu'ils qualifient d'abusifs, et le niveau des salaires qui n'obéit pas, selon eux, à celui prévu dans la convention collective des travailleurs du secteur du BTP.

Ces récriminations des employés sur le chantier de l'autoroute Yaoundé-Douala sont devenues une rengaine sur quasiment tous les grands projets d'infrastructures contrôlés par des entreprises chinoises au Cameroun. Le barrage de Lom Pangar, construit par le chinois CWE, ou encore le barrage de Memve'élé, construit par Sinohydro, etc., n'ont pas échappé à cette réalité.

Pour rappel, le projet autoroutier Yaoundé-Douala vise à construire un réseau moderne d'environ 215 km entre les deux plus importantes villes du Cameroun. Le coût global des travaux est estimé à 284 milliards de francs Cfa. Après avoir consommé 32 mois sur les 48 mois prévus pour la livraison de la première phase de ce chantier, CFHEC n'a pu réaliser les travaux qu'à hauteur de 40% à fin juin, contre 30%, au 31 janvier 2017.

Cameroun

L'écrivain Patrice Nganang placé en détention

Patrice Nganang devrait être présenté à un juge ce matin. Contre lui, trois chefs… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.