20 Septembre 2017

Kenya: La Cour suprême rend un verdict sévère contre la Commission électorale

Au Kenya, la Cour suprême a prononcé un verdict très dur à l'encontre de la Commission électorale (IEBC) ce mercredi 20 septembre au matin. Les juges ont détaillé et expliqué leur décision du 1er septembre d'invalider la victoire d'Uhuru Kenyatta.

Conclusion : les élections ne sont pas une affaire de nombres, mais de processus, dit la Cour, et l'IEBC s'est rendue coupable de graves entraves à la loi lors du décompte et de la transmission des résultats.

La Cour a établi que la Commission électorale a failli à transmettre les procès-verbaux des bureaux de vote simultanément vers les centres de décompte locaux et nationaux comme la loi le demande.

Les résultats finaux de l'élection ont été annoncés alors qu'un grand nombre de ces procès-verbaux manquaient à l'appel et surtout se fondaient sur des documents douteux.

Pour la juge Philomena Mwilu, les problèmes de connectivité internet soulevés par la Commission ne sont pas une excuse.

« Après avoir dépensé des millions de la poche du contribuable, l'IEBC aurait dû mettre en place un système de secours », dit-elle. Surtout, elle reproche à la Commission d'avoir refusé l'accès à ses serveurs, malgré un ordre de la Cour.

Impossible donc de réfuter les accusations de trucage de l'opposition. Les juges en concluent que le système informatique de la Commission a pu être infiltré et compromis ou que l'IEBC n'a pas été en mesure de vérifier les résultats de l'élection.

Le verdict pointe ainsi directement la responsabilité des dirigeants de l'IEBC et de ses experts. Et la perspective d'un vote le 17 octobre organisé par les mêmes agents semble de plus en plus improbable.

Kenya

La commission électorale dans la tourmente

Au Kenya, c'est un départ de plus au sein de la commission électorale en pleine crise interne. Deux jours… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.